Pourquoi dit-on «voler dans les plumes» de quelqu'un ?

Une expression qui provient des combats de coqs.[©OJO IMAGES/REX/SIPA]

Lorsqu’une personne s’en prend à une autre, on dit parfois qu’elle lui «vole dans les plumes». 

Cette expression, apparue au XIXe siècle, fait référence aux combats de coqs. A partir de cette époque et jusqu’à la Première Guerre mondiale, cette pratique était très populaire à travers tout l’Hexagone, à la campagne et dans les villes.

Dans l’arène, les volatiles se jetaient brusquement l’un sur l’autre, battant des ailes avec fureur, parfois jusqu’à la mort. Ils semblaient ainsi littéralement se «voler dans les plumes» l’un de l’autre. On utilisait aussi cette locution quand des spectateurs en venaient aux mains après des paris qui avaient mal tourné.

Si, depuis, les combats de coqs sont passés de mode et que la législation est devenue plus stricte (ils ne sont plus autorisés que dans les Hauts-de-France et dans certains territoires d’outre-mer), l’expression, elle, a perduré, au sens figuré.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles