Qui sont les huit jurés du 71e Festival de Cannes ?

Le jury, essentiellement féminin, remettra la Palme d'or le 19 mai. [© Alberto PIZZOLI / AFP]

Présidé par l’actrice australienne Cate Blanchett, le jury de cette 71e édition est composé de huit artistes. Présentation.

Cate Blanchett

Récompensée de deux Oscars pour «Aviator» et «Blue Jasmine», ainsi que de trois Golden Globes pour «Elizabeth», «I’m not there» et «Blue Jasmine», elle séduit par une palette de jeu incroyable. Douzième femme à assurer le rôle de présidente du jury du Festival de Cannes, Cate Blanchett, qui a pris part à la lutte contre le harcèlement sexuel après l’affaire Weinstein, sera prochainement à l’affiche de «Ocean’s 8», «Bernadette a disparu» et «La prophétie de l’horloge».

Chang Chen

Fils de l’acteur Zhang Guozhu, le Taïwanais de 41 ans a commencé sa carrière avec «Une belle journée d’été» d’Edward Yang. Il rencontre le succès grâce au film «Tigre et dragon» d’Ang Lee en 2000. Chang Chen a également collaboré avec Wong-Kar-wai, notamment pour «Happy together» (1997) et «The Grandmaster» (2013). Il planche actuellement sur un projet de comédie romantique avec Wing Shya.

Léa Seydoux

Celle qui fut applaudie pour sa prestation dans «La belle personne» de Christophe Honoré il y a dix ans, est devenue l’une des actrices les plus bankable en France comme sur la scène internationale. En 2013, elle reçoit la Palme d’or pour «La vie d’Adèle» d’Abdellatif Kechiche, puis revient en compétition, deux ans plus tard, sur la Croisette, avec «The Lobster» avant «Juste la fin du monde» en 2016. Aussi à l’aise dans le cinéma d’auteur que dans les grosses productions, comme «Spectre» où elle endosse le costume de James Bond girl, elle sera à l’affiche prochainement des films «Kursk» de Thomas Vinterberg et de «Zoé» de Drake Doremus.

Ava DuVernay

Elle est à la fois réalisatrice, productrice, scénariste, et distributrice de films. AvaDuVernay est notamment à l’origine du drame historique «Selma», du documentaire sur la justice pénale «Le 13e» et de l’adaptation cinématographique Disney du classique pour enfants «Un raccourci dans le temps» avec Reese Witherspoon. Cette Américaine de 45 ans défend le travail des cinéastes de couleur ainsi que des femmes réalisatrices, via son collectif Array.

Denis Villeneuve

Couronné de deux Oscars pour «Blade Runner 2049», le réalisateur et scénariste canadien de 50 ans a vu son premier long-métrage «Un 32 août sur Terre» présenté au Festival de Cannes dans la catégorie Un certain regard en 1998. Il est ensuite nommé pour le meilleur film étranger aux Oscars en 2010 pour sa réalisation «Incendies». Denis Villeneuve serait en train de travailler sur l’adaptation du chef d’œuvre «Dune» signé Frank Herbert.

Kristen Stewart

L’actrice de 28 ans, qui a fait ses premiers pas devant la caméra à seulement 11 ans dans «Panic Room» de David Fincher, doit sa notoriété à la saga «Twilight» avec Robert Pattinson (de 2008 à 2012). Le public a pu apprécier son talent dans des films aussi variés que «Blanche-Neige et le Chasseur», «Sur la route», «Sils Maria» - du Français Olivier Assayas qui lui a valu un César -, ou encore «Café Society» de Woody Allen. Kristen Stewart figurera au casting de «JT LeRoy» de Justin Kelly.

Andrey Zvyagintsev

Il compte parmi les réalisateurs russes les plus respectés dans le monde du 7e art. L’homme a été récompensé d’un Lion d’or au Festival de Venise en 2003 pour son premier film «Le retour». Il a été ensuite en compétition au Festival de Cannes en 2007 avec «Le bannissement», qui est par ailleurs reparti avec le Prix de la meilleure interprétation masculine. «Elena» a enfin reçu le prix du jury dans la catégorie Un certain regard en 2011. «Leviathan» sera également sacré sur la Croisette en 2014. Habitué des lieux, Andrey Zvyagintsev a obtenu le Prix du Jury en 2017 pour son dernier long-métrage «Faute d’amour».

Khadja Nin

Benjamine de huit enfants, cette Burundaise de 58 ans est une chanteuse renommée. Ses compositions mêlent pop occidentale, rythmes africains et tonalités afro-cubaines. Elle est notamment à l’origine du morceau «Sambolera Mayi Son». Ambassadrice de Bonne Volonté de l’Unicef, elle a reçu le prix de l’Action Féminine 2016 décerné par l’Union des Femmes Africaines.

Robert Guédiguian

La ville de Marseille tient une place très importante dans sa filmographie. Il s’intéresse à la vie de ces «pauvres gens», dont il fait partie. Auteur d’une vingtaine de films dont «Le promeneur du Champ de Mars (2004) ou «Les neiges du Kilimandjaro» (2011), il a par ailleurs été récompensé du Prix Louis-Delluc en 1997 pour son premier succès «Marius et Jeannette».

 

 

 

 

        

 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles