Pourquoi dit-on «des lustres» pour un événement ancien ?

L'expression date de l'Antiquité romaine. [© CNEWS ]

Lorsque quelque chose s’est produit il y a longtemps, on parle de «lustres». Contrairement à ce qu’on pourrait croire, le terme n’a rien à voir avec les luminaires suspendus au plafond.

Son origine remonte en fait à l’Antiquité et faisait référence à la cérémonie du «lustrum» («nettoyage» en latin), pratiquée à Rome au Ve siècle avant J.-C. Marquée par des sacrifices d’animaux, elle visait à purifier les citoyens aux yeux des dieux.

Elle se déroulait tous les cinq ans, au moment du changement des censeurs, deux magistrats chargés du recensement de la population romaine. Ainsi, un «lustrum» équivalait à la période séparant deux recensements.

A partir du XVIIe siècle, «le lustre» a été employé en français pour évoquer cette même durée. Puis, avec le temps, l’expression a commencé à être utilisée au pluriel, tandis que sa durée exacte est passée au second plan.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles