D'où vient l'expression «faire la manche» ?

Une expression qui remonte aux chevaliers du Moyen Age et à leurs dames.[© SIERAKOWSKI_ISOPIX_SIPA]

Lorsqu’une personne mendie dans la rue, on dit souvent qu’elle «fait la manche». Une expression  issue du domaine de la chevalerie.

Au Moyen Age, la tradition voulait en effet que lorsqu’un chevalier combattait en l’honneur d’une femme, notamment lors de tournois, cette dernière lui offrait en retour – pour le remercier de sa bravoure – tout ou une partie de sa manche.

Ce morceau de tissu amovible était fixé, suivant les modèles, à sa robe par des boutons, voire des lacets au niveau de l’épaule ou du coude. En raison de cette pratique, le terme de «manche» est ensuite devenu synonyme de cadeau à la Renaissance.

En Italie, le mot «mancia» a même fini par désigner une aumône. Au fil du temps, cette signification est passée dans la langue française et l’expression, telle qu’elle est connue aujourd’hui, s’est démocratisée.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles