Pourquoi un télé-crochet s'appelle-t-il ainsi ?

Une expression qui provient d'une habitude dans une ancienne émission de radio. [© f. castel/tv/bureau233]

«The Voice», «Nouvelle star», Star Academy… De nombreux télé-crochets – des concours de chant ­télévisés – existent aujourd’hui en France.

Depuis les années 1960, ils ont permis l’émergence d’artistes tels que Mireille Mathieu, Jenifer et Julien Doré. Avant l’avènement de la télévision, la même chose existait, à la radio, sous le nom de radio-­crochet.

Un concept qui doit son nom au crochet auquel étaient ­symboliquement «pendus» les candidats malheureux d’une émission très populaire à l’époque, Le crochet ­radiophonique, diffusée à Paris sur Radio Cité, à partir de 1936, et ­notamment animée plus tard par Zappy Max.

Les créateurs de ce concours s’étaient inspirés d’une pratique d’un cabaret parisien, l’actuelle Cigale, où les artistes rejetés par le public étaient attrapés par le col à l’aide d’un long bâton, pour ­ensuite être tirés vers les coulisses.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles