La musique rend-t-elle vraiment plus intelligent ?

La science a prouvé que la musique rendait plus intelligent. [JONATHAN NACKSTRAND/ AFP]

La science vient confirmer que la musique est bénéfique pour le développement du cerveau. Elle améliorerait la concentration et favoriserait l’intelligence émotionnelle.

Écouter de la musique aurait ainsi des effets positifs sur la santé, les douleurs et les mœurs, et améliorerait principalement le fonctionnement du cerveau. « Nous sommes convaincus en tant que scientifiques que l’activité musicale est au cœur de la sphère cognitive » a déclaré Emmanuel Bigand, directeur du Laboratoire d’étude de l’apprentissage et du développement (LEAD, CNRS) à l’université de Bourgogne.

La musique permettrait aussi à certains patients malades de sortir de l’aphasie  les malades d’Alzheimer et même des personnes dans le coma.

Un an après leur naissance, les bébés sont pour leur part capables de reconnaitre des musiques qu’ils ont entendu in utero. Ils chanteraient donc avant de parler car la musique permet une meilleure appréhension du langage.

L’auteure du livre « Apprendre la musique », Isabelle Peretz considère que « l’apprentissage de la musique sculpte le cerveau par différents mécanismes physiologiques, en termes de densité de neurones et de connexion entre eux, via les axones ». Et selon Daniel Schon, directeur de recherche à l’Institut de neurosciences systèmes (Inserm), « la musique serait aussi capable d’optimiser la synchronisation entre populations neuronales, c’est-à-dire l’aspect rythmique de l’activité cérébrale, et permettre ainsi une meilleure communication et anticipation du flux d’information ».

Enfin, les travaux de Glen Schellenberg, professeur de psychologie à l’université de Toronto, au Canada, ont démontré que la pratique de la musique permet de développer plus rapidement le quotient intellectuel (QI) des enfants et aiderait les bébés à accroître leur motricité.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles