Les 6 séries animées japonaises à voir cet été

La saison 3 de L'Attaque des Titans est l'animé le plus attendu de l'été 2018. [© Hajime Isayama,Kodansha/"ATTACK ON TITAN"Production Committee.]

Temps propice pour rattraper son retard en matière de séries et de films, l'été accueille également de nouveaux animés au Japon.

Des œuvres à découvrir ou à redécouvrir (pour certains) par le biais des plates-formes de vidéo en streaming. Wakanim, ADN, Crunchyroll, Netflix et Amazon Prime Video regorgent de pépites. Et la flexibilité de leur service permet de les apprécier en tous lieux, y compris sur la plage grâce à son mobile. De L'Attaque des Titans aux Enfants de la Baleine, voici notre sélection des immanquables de la saison.

L'Attaque des Titans

Considéré comme l'une des meilleures séries animées de tous les temps, L'Attaque des Titans n'a pas volé sa réputation au cours des deux premières saisons haletantes que le studio Wit a livré. Directement inspiré du manga culte d'Hajime Isayama, l'animé est devenu au moins aussi important dans le cœur des fans de japanimation que Game of Thrones pour les passionnés de Fantasy. Deux œuvres qui ne sont pas si éloignées l'une de l'autre, puisque elles s'inscrivent clairement dans le genre Dark Fantasy. L'arrivée de la saison 3 dès le 22 juillet sur Wakanim est donc à marquer dans les calendriers, après le terrible final de la saison 2.

Dans L'Attaque des Titans, une partie de l'humanité s'est réfugiée et vit recluse derrière d'immenses murs les séparant du reste de la nature, où rôdent les titans. Des créatures bipèdes pouvant dépasser les 50 mètres de haut et se nourrissant de chaire humaine. Portée par un scénario excellent à tous points de vue, la série l'est aussi par une animation d'une qualité rare. Le studio Wit a d'ailleurs gagné ses lettres de noblesse et a livré une autre série de haut vol avec Kabaneri of the Iron Fortress, dont nous reparlerons plus loin dans cette sélection.

L'Attaque des Titans - saison 3 - en Simulcast sur Wakanim dès le 22 juillet.

Captain Tsubasa

Nul besoin de présenter Captain Tsubasa, alias Olive et Tom, à celles et ceux qui ont grandi durant les années 1980-1990. Toutefois et Coupe du Monde oblige, le Japon se devait de célébrer à sa manière l'événement en proposant un remake de la série d'origine. Depuis le lundi 2 avril, le site en streaming ADN invite donc à retrouver Tsubasa Ozora, Genzo Wakabayashi et tous leurs coéquipiers sur le terrain. Déjà 14 épisodes sont disponibles, tandis que la série se poursuivra cet été. Une bonne option pour prolonger le plaisir du Mondial.

Captain Tsubasa -saison 1-, en simulcast sur ADN.

Megalo Box

Diffusé sur ADN, Megalo Box est l'une des excellentes surprises de l'année. Il faut souligner que cette série se réclame de l'héritage du manga culte créé il y a 50 ans : Ashita no Joe. Megalo Box se déroule donc dans l'univers de la boxe, mais revisite la discipline en projetant le spectateur dans un futur où ce sport s'est mécanisé. Sur le ring, les boxeurs sont ainsi affûblés d'un exosquelette propre à les faire gagner en vitesse et en puissance, donnant lieu à des combats des plus spectaculaires.

On retrouve Junk Dog, un jeune boxeur pauvre qui rêve de brandir la ceinture du tournoi Megalonia, qui sacre le champion du monde... A la manière d'un Rocky Balboa, l'on suit son ascencion vers les sommets. Megalo Box se distingue de ses prestigieuses références en proposant une animation en 2D très poussée, avec des combats d'une rare intensité, ainsi qu'un style inspiré. Portée par une bande-son RnB et Rap de qualité, cette série en 13 épisodes est l'une des meilleures de 2018.

Megalo Box -saison 1- sur ADN.

Mr. Tonegawa Middle Management Blues

Lancé le 3 juillet, Mr. Tonegawa Middle Management Blues n'est sans doute pas la série de l'année. Mais pour qui cherche une comédie loufoque comme seuls les japonais savent le faire en animé, cette nouveauté en simulcast sur Crunchyroll est toute indiquée. Son premier épisode nous amène à faire la connaissance de Kaiji Itô, un bon à rien couvert de dettes, qui se voit offrir l'opportunité de repartir de zéro. Sa vie bascule en effet lorsqu'il croisera la route d'un certain Yukio Tonegawa, n°2 du groupe Teiai qui «contrôle le Japon». De ce pitch intriguant, le premier épisode hilarant laisse entrevoir une série distrayante typiquement nippone dans l'esprit, avec ses yakusas, ses jeux télévisés complètement fous et ses anti-héros amusants malgré eux. Un bon choix pour se décontracter.

Mr. Tonegawa Middle Management Blues - saison 1 - en simuclast sur Crunchyroll.

Kabaneri of the iron fortress

Sortie en 2016, la première saison de Kabaneri of the Iron Fortress aurait pu échapper à ce classement. Toutefois, la perspective d'un film d'animation prévu pour la fin de l'année replace cette série au cœur de l'actualité, puisque ce long-métrage fera office de 2e saison. Afin de rattraper son retard, Amazon propose tous les épisodes sur sa plate-forme Prime Video.

Comme avec L'Attaque des Titans, le studio Wit fait ici preuve d'un savoir-faire impressionnant en terme de qualité. Côté histoire, le parallèle est aussi à faire avec cette précédente série, puisque l'humanité doit faire face à des zombies surpuissants et quasiment indestructibles, les Kabane. Porteurs d'un virus hautement contagieux, ces derniers ont contraint les survivants à s'installer dans des villes fortifiées reliées entre-elles par des trains blindés. Menés tambours battants, les douze épisodes cette saison sont d'une beauté époustouflante. Prenant place dans un Japon médiéval en pleine révolution industrielle, Kabaneri vaut par son ambiance steampunk fouillée et son scénario habilement mené.

Kabaneri of the Iron Fortress -saison 1- sur Amazon Prime Video.

Les enfants de la baleine

Netflix aussi mise sur la japanimation pour séduire de nouveaux abonnés. Alors que la suite de la série Castlevania est attendue dans le courant de l'été sans date précise, le service de vidéo à la demande propose notamment de découvrir Les Enfants de la Baleine. Le manga édité chez Glénat en France possède en effet une version animée de toute beauté qu'il serait dommage de bouder.

L'aventure nous emmène sur une Terre entièrement recouverte de sable où dérive un gigantesque vaisseau baptisé La Baleine de Glaise. Jeune scribe rêveur, Chakuro écrit et répertorie tout ce qui se passe à bord, afin de transmettre ses écrits aux générations futures. Un rôle d'autant plus crucial, lorsque l'on sait que certains habitants de la Baleine possèdent des pouvoirs qui les font mourir prématurément. Touchante et poétique, la série explore tour à tour la survie, la nature et les contraintes de la vie en groupe.

Les Enfants de la Baleine -saison 1- sur Netflix.

Bonus : Samurai Pizza Cats

Pour les amateurs d'objets collector et les nostalgiques des années 1990, la série Samuraï Pizza Cats se décline... dans une boîte à pizza. Kazé propose une version ultime de cette série à savourer, avec les 54 épisodes au complet (seuls 52 avaient été officiellement diffusés à la TV). L'aventure d'un trio de chats samuraïs nous propulse dans un japon médiéval alternatif où nos amis à poils tiennent une pizzeria réputée. Toutefois, quand pointe le danger des clans des corbeaux et des renards, Polly, Speedy et Guidon revêtent des armures spéciales pour imposer la justice. Bourrée d'humour, cette série familiale s'offre un excellent retour sur le devant de l'actualité et un bon moyen de partager cette aventure avec la jeune génération.

Samuraï Pizza Cats, coffret collector chez Kazé, en streaming sur ADN.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles