Il paie son amende quarante-quatre ans après

Le chef de la police a eu une drôle de surprise en ouvrant le courrier. [© Capture Youtube / CBS Philly]

Sa culpabilité l’a finalement rattrapé. Un Américain a récemment réglé une contravention pour mauvais stationnement, qui datait de… 1974.

La police de Minersville, en Pennsylvanie, a reçu son courrier contenant un chèque de 5 dollars : 2 pour l’amende et 3 pour les intérêts. A l’époque, l’absence de fichiers informatiques pour les plaques d’immatriculation avait empêché les autorités de retrouver le contrevenant. 

Mais celui-ci reste prudent et a tenu à conserver l’anonymat : «J’ai toujours eu l’intention de payer. Mais pardonnez-moi si je ne vous donne pas ma vraie adresse.» Sur sa lettre, l’émetteur indique ainsi «Feeling guilty, Wayward Road, Anytown», que l’on peut traduire par : «Sentiment de culpabilité, route rebelle, ville inconnue». 

Le chef de la police de Minersville s’est dit très content de recevoir ce paiement, et en a profité pour inciter les autres retardataires à se régulariser. L’agent a aussi indiqué qu’il aimerait bien retrouver le payeur, «juste pour le remercier»…

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles