Que deviennent les copies après le baccalauréat ?

Les copies sont systématiquement détruites au bout d'un an, sauf quelques dizaines de milliers prélevées au hasard. Les copies sont systématiquement détruites au bout d'un an, sauf quelques dizaines de milliers prélevées au hasard.[© JACQUES DEMARTHON / AFP]

Les millions de copies du bac sont vouées à disparaître. Mais pas toutes, et pas tout de suite...

Après la proclamation des résultats début juillet, elles sont conservées dans les centres d’examen et consultables sur place pendant trois jours, par les élèves qui veulent contester leurs notes avant les oraux.

Puis, elles sont archivées durant un an dans les rectorats de chaque académie. Les bacheliers peuvent alors réclamer des photocopies par voie postale, en payant l’envoi, pour, encore, demander une révision de leur évaluation, ou garder une trace.

Les copies sont détruites en juin de l’année suivante, avant la nouvelle session du bac. Elles sont recyclées pour produire des calendriers ou encore… du papier toilette. Mais toutes ne tombent pas dans l’oubli.

Tous les cinq ans, le ministère prélève au hasard des dizaines de milliers de copies pour voir l’évolution du niveau dans le temps.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles