Le présentateur Frédéric Haziza ne fera pas la rentrée 2018 sur LCP

Frédéric Haziza avait été brièvement écarté de la chaîne après la plainte d'une journaliste pour agression sexuelle, avant d'être réintégré. [Capture d'écran Youtube / lcp]

Il ne sera plus l'un des visages de LCP, à la rentrée 2018. Frédéric Haziza a été écarté de l'antenne de la chaîne. Plus tôt cette année, il avait été accusé d'agression sexuelle par une journaliste de la rédaction.

Mais, c'est une raison toute autre qu'invoque Bertrand Delais, le patron de la chaîne.

«C'est à cause de l'arrêt de son émission politique. A la place, nous lançons une émission commune avec Public Sénat», a-t-il ainsi expliqué au Figaro, mardi 10 juillet.

Et de continuer : «Pour ne pas donner l'impression que l'une des deux chaînes avait l'avantage sur l'autre, il a été décidé de ne pas choisir le présentateur parmi nos équipes respectives».

«Rien à voir avec le fait divers»

Une décision, qui selon lui, n'a «rien à voir avec le fait divers dont on a entendu parler cette année».

En novembre 2017, la journaliste Astrid de Villaines avait en effet porté plainte contre Haziza pour agression sexuelle. Pour ces faits qui remonteraient à 2014, le présentateur avait reçu un avertissement. 

Sitôt après le dépôt de plainte d'Astrid de Villaines, Frédéric Haziza avait été suspendu. Pour être finalement réintégré en janvier 2018, suscitant l'ire des salariés.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles