Pourquoi parle-t-on de canicule en cas de forte chaleur ?

C'est l'étoile Canicula qui a donné son nom à ce phénomène météorologique. [AFP]

En plein été, les fortes chaleurs (au-delà de 30°C) prolongées sont désignées par le mot «canicule» depuis l’Antiquité, en référence à une étoile.

Il s’agit en effet de Canicula, aussi appelée Sirius, le principal astre de la constellation du Grand Chien, l’une des plus anciennes connues. Le lien entre celui-ci et la chaleur a été établi à l’origine par les Romains, qui avaient constaté qu’il était visible uniquement en été, entre la fin juillet et la fin août.

Ils estimaient donc que la présence de cette étoile – la deuxième la plus brillante (depuis la Terre) après le Soleil – avait un impact direct sur la météo.

La période de canicule a d’abord désigné le moment où Canicula était visible dans le ciel et avait donc une notion purement astronomique.  Son sens s’est ensuite étendu plus largement aux vagues de forte chaleur, à partir du XVe siècle.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles