Jacques Audiard : «Je n’avais pas le désir de tourner aux Etats-Unis»

Le cinéaste a dévoilé son premier long-métrage entièrement réalisé en langue anglaise. [© LOIC VENANCE / AFP]

Le réalisateur français poursuit sa conquête des festivals. Venu présenter son nouveau film «Les Frères Sisters» au public normand, il a reçu, mardi, le 44e Prix du Festival de Deauville.

Lion d'Argent de ma meilleure mise en scène à la 75e Mostra de Venise où il s’est insurgé contre le sexisme dans les festivals de cinéma, Jacques Audiard – absent de la Croisette cette année –, a dévoilé, en avant-première, son premier long-métrage entièrement tourné en anglais au public de la station balnéaire normande.

Adapté d’un roman de Patrick deWitt, produit par John C. Reilly et co-écrit par le scénariste Thomas Bidegain – présents à Deauville -, ce western, qui brise les codes du genre en évoquant la fraternité sur fond de récit initiatique violent, met en scène Charlie (Joaquin Phoenix) et Elie (John C. Reilly). En 1851, ces deux frangins à la gâchette facile partent traquer un homme entre l’Oregon et la Californie, à la demande de leur chef, Le Commodore.

Ce film attendu sur les écrans français le 19 septembre, s’inspire plutôt du conte, à l'instar de «La Nuit du chasseur» (1956), et compte également la présence de l’acteur Jake Gylenhaal, filmé dans les grands espaces d’Espagne et Roumanie.

«Je n’ai pas une fibre très westérienne. Je n’avais pas non plus le désir forcené de tourner aux Etats-Unis. En revanche, j’avais depuis un moment l’envie de travailler avec des acteurs américains. Ils ont vraiment une culture du jeu de cinéma», a expliqué Jacques Audiard, mardi, lors de la conférence de presse.

Les organisateurs de la grand-messe du 7e art américain ont profité de la venue du cinéaste et d’une partie de son équipe pour lui remettre le prix du 44e Festival de Deauville, avant qu’il ne s’envole vers le Festival de Toronto (Canada). Une récompense inédite pour saluer «les qualités de (la) mise en scène, la force de l’interprétation des acteurs […], ainsi que les producteurs» du film.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles