D'où vient l'expression être un «crack» ?

Un terme apparu dans le domaine de l'équitation en Grande-Bretagne.[© Bildbyran / Icon Sport ]

Lorsque quelqu’un se distingue par ses compétences exceptionnelles dans une discipline, on dit parfois que c’est un «crack».

Une expression apparue dans le courant du XIXe siècle, au Royaume-Uni, dans le domaine du hippisme. Elle provient du verbe anglais «to crack up», signifiant vanter bruyamment les exploits d’une personne, lui-même dérivé de «to crack», qui veut dire faire du bruit.

Or, les chevaux les plus rapides ou les mieux dressés d’une écurie étaient ceux dont on parlait le plus et qui suscitaient le plus d’agitation chez les observateurs. Ils ont donc été appelés des «cracks».

Pour la même raison, ce terme s’est appliqué par la suite aux plus grands champions des épreuves hippiques renommées. Enfin, il est peu à peu sorti de ce  domaine pour s’appliquer à tous les virtuoses, avant d’être repris en français au XXe siècle.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles