D'où vient l'expression «se retirer sous sa tente» ?

Une expression inspirée du comportent d'un héros mythologique. [© Warner/Youtube]

Lorsqu’une personne abandonne une activité brusquement, par colère ou par dépit, on dit parfois qu’elle «se retire sous sa tente». Une expression dont l’origine remonte à l’Antiquité.

Elle est tirée de l’Iliade, récit légendaire de la guerre de Troie écrit par le poète grec Homère, aux alentours de 800 avant J.-C. Ses premiers vers font référence à Achille, ­invincible guerrier grec et membre de l’armée du roi Agamemnon.

Or, le héros est furieux, car son sou­verain lui a pris Briséis, l’esclave dont il était amoureux. En signe de mécontentement, Achille quitte les combats en compagnie de ses redoutables soldats, les Myrmidons, pour se retirer et s’isoler sous sa tente.

Sans son champion, l’armée grecque essuie les défaites et d’innombrables pertes. Elle ne ­renoue avec la victoire que plusieurs mois plus tard, lorsqu’Achille accepte de sortir de sa tente, afin de venger la mort de son cousin, ­Patrocle, tué par les Troyens.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles