D'où vient la célèbre phrase «My taylor is rich» ?

Une formule qui vient d'une technique d'apprentissage de l'anglais. [© DR]

C’est l’une des phrases les plus connues par les Français qui ont appris l’anglais : «My tailor is rich».

Une formule difficilement utilisable au quotidien, qui a pourtant été reprise dans la culture populaire, comme dans Le gendarme à New York ou La cantatrice chauve. Et pour cause, elle est utilisée depuis près d’un siècle.

Il s’agit de la phrase d’ouverture d’un célèbre livre d’apprentissage de la langue de Shakespeare, L’anglais sans peine, premier ouvrage de la méthode  Assimil, écrit par Alphonse Chérel en 1929. Il a utilisé ces mots car ils sont «transparents», c’est-à-dire proches de leur traduction française («tailor» pour «tailleur» et «rich» pour «riche»), assurant une première leçon facile.

Les Anglais, eux, ont un équivalent : «La plume de ma tante.» Cette phrase les confronte aux différentes prononciations de la lettre «a» dans notre langue.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles