«Il était une fois Broadway» : un concentré de tubes

[© Sophie Leroux] A centre de gauche à droite, Pierre-Yves Duchesne, Liane Foly et Benjamin Legrand entourés de quelques solistes de «Il était une fois Broadway».

Les plus grands tubes des comédies musicales réunis sur scène. Tel est l’ambitieux et électrisant projet de «Il était une fois Broadway», donné demain, après-demain et le 25 janvier au Palais des Congrès. 

Alors que les comédies musicales n’ont jamais été aussi tendance, ce grand concert symphonique propose de plonger, deux heures durant, dans le meilleur de ce répertoire, de «West side Story» à «Grease» en passant par «Cats» ou encore «Le fantôme de l'opéra».

Une sélection qui mêle grands classiques et titres un peu moins connus du public hexagonal comme «Sunday in the Park with George» parce qu'il «faut faire le goût des spectateurs» ironise Pierre-Yves Duchesne, directeur artistique du spectacle. Ce dernier a également souhaité rendre hommage à Michel Legrand. Plusieurs titres extraits de «Peau d'âne», «Les demoiselles  de Rochefort» ou encore «Les parapluies de Cherbourg», seront interprétés par son fils Benjamin Legrand.

Sans décor, ni costume, seulement dotés d'un petit accessoire pour chaque interprétation et accompagnés par soixante musiciens, cent vingt choristes s’empareront de ces tubes, sur une scénographie laissant toute la place à la voix. Des solistes emblématiques des dernières productions de comédies muiscales comme Yoni Amar ou Julien Salvia, et des guests de renom, à l'instar de Liane Foly et Hélène Ségara, les rejoindront sur scène. Les répétitions, la semaine dernière, laissaient en tout cas augurer de vrais moments de grâce.

Il était une fois Broadway, demain, après-demain et le 25 janvier, Palais des Congrès, Paris 17e.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles