Qui est Bullseye, le redoutable méchant dans la saison 3 de « Daredevil » ?

L'acteur Wilson Bethel incarnera le célèbre antagoniste dans la saison 3 de «Daredevil». [capture d'écran Youtube © Netflix]

La saison 3 de «Daredevil» est attendue sur Netflix pour le 19 octobre prochain, et sera marquée par la présence d’un des vilains les plus fascinants de l’univers Marvel, qui est aussi l’un des ennemis le plus redoutable du diable rouge, Bullseye.

Dans une récente bande-annonce publiée sur le compte Youtube de Netflix, les fans de la série ont pu avoir un bref aperçu de Benjamin Poindexter – également surnommé «Dex» - un agent du FBI. On comprend rapidement que cet homme est un tueur aguerri, qu’il est physiquement affûté, qu’il a un passé trouble, qu’il est rongé par la frustration et le manque de reconnaissance, qu’il est un peu (beaucoup en fait) dérangé dans sa tête, et qu’il va très probablement être manipulé d’une façon ou d’une autre par Wilson Fisk, le Caïd, pour porter atteinte à la réputation de Daredevil.

Ça fait froid dans le dos, n’est-ce pas ? Matt Murdock, alias Daredevil, clame haut et fort que ce nouvel antagoniste a la capacité de le tuer. Quand on sait ce à quoi il a survécu depuis le début de la série, et dans le spin-off The Defenders, il y a de quoi prendre cette affirmation très au sérieux. Pour mieux comprendre la peur qui habite Daredevil, il suffit de se pencher sur l’histoire de ce personnage dans l’univers Marvel. Bien évidemment, tous les éléments présentés ici, et qui sont tirés de cet univers d'une richesse inouïe, ne seront pas utilisés par le showrunner de cette saison 3, Erik Oleson. Mais ils permettent de mieux saisir la base sur laquelle ce personnage a été construit, son rapport avec Daredevil, et pourquoi il est devenu avec le temps un des vilains les plus fascinants de la célèbre franchise.

Qui est-il et d’où vient-il ?

Le personnage de Bullseye a fait sa première apparition dans un comics Marvel en 1969 dans une histoire où sa mission était de tuer Nick Fury (il a raté son coup manifestement). Il reviendra par la suite comme l’un des ennemis les plus redoutables de Daredevil, auquel il est un peu ce que le Joker est à Batman. S’il s’appellera Benjamin Poindexter dans la série, Bullseye est également appelé Lester, mais aussi Leonard, dans les comics.

Ses origines sont floues. Une histoire parle de lui comme d’une ancienne légende du base-ball doté d'un lancer absolument dévastateur. Lassé de gagner à tous les coups, en colère avec son coach, et moqué par l’équipe adverse, il aurait tué un batteur avec une balle juste pour se venger. Un autre récit le place au cœur d’un foyer dysfonctionnel, auprès d'un père abusif, où il a utilisé son incroyable capacité à viser juste pour tuer son géniteur, et faire passer cela pour un suicide.

Quel est son pouvoir ?

Bullseye ne dispose pas d’un superpouvoir à proprement parler, si ce n’est cette incroyable faculté d’utiliser n’importe quel objet comme un projectile létal et de viser juste avec une dextérité et une puissance déconcertante. Il peut utiliser tout et n’importe quoi pour tuer ses victimes, aussi bien une carte à jouer qu’un couteau, ou un cure-dent. Seule une personne dotée d’un pouvoir extrasensoriel comme Daredevil est en mesure de survivre à une attaque de Bullseye.

Quelle est sa relation avec Daredevil ?

Dans l’univers Marvel, Bullseye est l’un des plus redoutables ennemis de Daredevil. Et ce malgré le fait que, à ses débuts dans les comics, il avait plutôt tendance à servir de punchingball au diable rouge. Il faisait son apparition, se frittait avec Daredevil, et finissait le combat la queue entre les jambes, soit en prison, soit supposément mort (c'est qu'il est coriace le bougre), soit sérieusement mal en point. Des échecs répétés qui finiront par dissuader Wilson Fisk, dans les comics tout du moins, de l’engager pour faire le sale boulot... comme tuer Daredevil.

Mais Bullseye va devenir au fur et à mesure un tueur sans états d’âme. Son histoire prend un nouveau tournant quand, après avoir tué Elektra, l’amour de Daredevil (oups, boulette), ce dernier se lance à sa poursuite et finit par le balancer du haut d’un poteau électrique après une sanglante baston. Une chute qui va lui briser la colonne vertébrale, le laissant paralysé. Alors qu’il est hospitalisé, il est torturé par Daredevil qui le contraint à jouer à la roulette russe (alors que le diable rouge à vider le chargeur). Une humiliation qui deviendra par la suite l’ultime motivation de Bullseye pour tuer Daredevil, quoiqu’il en coûte. Il voit ses capacités augmenter quand sa colonne vertébrale est guérie par un scientifique japonais maléfique appelé Lord Dark Wind qui la reconstruit avec de l’adamantium, le même matériau utilisé par Wolverine, lui assurant ainsi une capacité de se contorsionner surhumaine.

A partir de ce moment, il n’aura de cesse de tourmenter Daredevil, et de tuer les femmes qui partagent la vie du héros. Mais ne parvenant jamais vraiment à prendre le dessus sur lui.

A noter également que, dans les comics, Bullseye croise la route d’un Daredevil amnésique, et en profite pour prendre sa place (cela vous rappelle quelque chose ?) pour détruire sa réputation auprès de la population. Une imposture qui va finir par lui monter à la tête, à tel point qu’il sera persuadé d’être le vrai Daredevil. Une faiblesse que le héros utilisera pour vaincre une nouvelle fois Bullseye.

Popurquoi avez-vous un mauvais souvenir de Bullseye ?

C’est juste que vous avez des souvenirs douloureux de l’interprétation déroutante de Colin Farrell dans ce film sorti en 2003, avec Ben Affleck dans le rôle du diable rouge (et Jennifer Garner dans celui d’Elektra). Non mais regardez-moi cette scène qui relève plus de l’acupuncture que du meurtre de sang-froid. Difficile de ne pas rire à la fin.

Conclusion

Si on se réfère à la bande annonce consacrée à Bullseye (voir plus haut), la version de ce vilain légendaire proposée par la série – et apparemment brillamment interprétée par le comédien Wilson Bethel – s’annonce fascinante. Et devrait faire trembler les fans de Daredevil tant la confrontation s’annonce brutale.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles