«Quotidien» : Marlène Schiappa taxe l'émission de Yann Barthès de sexisme

Marlène Schiappa a vivement réagi à une séquence humoristique diffusée dans l'émission «Quotidien», jeudi 11 octobre. [GUILLAUME SOUVANT / AFP]

Marlène Schiappa, la secrétaire d'État chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes, a vivement réagi à une séquence humoristique diffusée dans l'émission «Quotidien», jeudi 11 octobre.

Le montage met en scène Marlène Schiappa à l'Assemblée en train d'écouter Julien Denormandie, secrétaire d'Etat auprès du ministère de la Cohésion des territoires.

Les images sont couvertes par un doublage effectué par le chroniqueur, Etienne Carbonnier, à la manière des «Les feux de l'amour». Dans la séquence, les paroles suivantes sont attribuées à Marlène Schiappa -en parlant de Julien Denormandie qui s'exprime devant les élus : «Il est de plus en plus beau, on dirait un ange». 

Mais cela n'a manifestement pas fait rire la militante qui a accusé l'émission de sexisme dans un tweet publié le même jour.  

«Dites #Quotidien quand une femme politique écoute l’intervention d’un homme politique ce n’est pas forcément parce qu’elle le trouve «beau comme un ange» !», a-t-elle lancé en s'adressant aux équipes du talk show de Yann Barthès.

La réponse de Yann Barthès 

Une accusation face à laquelle le présentateur de «Quotidien» a souhaité se défendre, en montrant d'autres séquences diffusées par le passé notamment. Sur l'une d'elles, l'émission prête à Nicolas Sarkozy une attirance irrépressible pour un homme qui se tient à ses côtés.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles