Pourquoi le vert porte-t-il malheur au théâtre ?

Le rouge est une couleur récurrente dans les théâtres. [CC / Alan Cleaver]

Tous les amateurs et les professionnels ont eu vent de cette superstition : porter du vert sur une scène de théâtre n’augurerait rien de bon.

Une croyance héritée du Moyen Age. A cette période, on utilisait de l’oxyde de cuivre pour teindre les costumes en vert. Ce composé chimique étant très toxique, de surcroît instable en présence d’humidité, il aurait été à l’origine de nombreuses intoxications de comédiens.

La réputation de la couleur verte ne s’est pas améliorée avec la légende autour de la mort de Molière. Celui-ci serait décédé dans un costume vert, sur scène, en jouant son Malade imaginaire.

Une affirmation doublement fausse, puisque le célèbre dramaturge qui portait du rouge pour ce rôle n’est mort qu’après la représentation, mais il n’en fallait pas plus pour conforter la croyance populaire.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles