Face à la polémique, «Les Simpson» font disparaître l'épicier Apu de l'écran

Après trente ans à l'écran, l'épicier Apu s'apprête à tirer sa révérence. Le personnage de la série télévisée «Les Simpson», jugé trop caricatural et véhiculant de nombreux clichés envers la communauté indienne, va être retiré du casting.

C'est le producteur Adi Shankar qui a annoncé cette décision sur le site Indiewire.

Dans la série, Apu est père de huit enfants, parle avec un accent très prononcé et tient l'épicerie de la ville de Springfield, Kwik-E-Mart.

Les raisons de sa disparition ? Un documentaire de 2017, «The problem with Apu», dans lequel l'acteur américain d'origine indienne Hari Kondabolu expliquait que ce personnage des Simpson posait notamment problème pour la diaspora indienne aux Etats-Unis. Apu a même été qualifié par cette communauté comme étant une caricature raciste. Il est finalement devenu le porte-drapeau d'une communauté en manque de représentativité dans le pays.

Humiliant

Dans ce documentaire, l'acteur américain Kal Penn explique également qu'il n'a jamais pu apprécier la série en raison de la présence d'Apu. De même, des adolescences et de jeunes adultes témoignent avoir été victimes de harcèlement et de racisme pendant leur enfance. 

Avant d'opter pour la suppression du personnage, l'équipe des Simpson avait pourtant réfléchi à un scénario alternatif, en avril dernier. Ce nouveau script aurait permis de faire évoluer le personnage d'Apu, «créé par des mâles blancs dominants venus de Harvard» en un «représentant frais, drôle et réaliste de la population indo-américaine».

Le réalisateur Adi Shankar regrette cette décision de la production. «Ce n'est ni un pas en avant, ni un pas en arrière, mais un gigantesque pas de côté qui ne résout rien et ne nous rapproche pas.»

Que les fans se rassurent, cette version alternative sera proposée sur sa chaîne Youtube où il a pris l'habitude de proposer des projets pirates.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles