Le Goncourt attribué à Nicolas Mathieu, le Renaudot à Valérie Manteau

Le prix Goncourt 2018 a été décerné ce mercredi 7 novembre à Nicolas Mathieu pour son roman « Leurs enfants après eux » paru aux éditions Actes Sud.

Nicolas Mathieu a reçu mercredi le prix Goncourt, le plus prestigieux des prix littéraires du monde francophone avec « Leurs enfants après eux » (éd. Actes Sud).

Dans ce roman d’apprentissage, situé dans une Vallée de Lorraine, à Heillange, Nicolas Mathieu fait le récit d’une époque, celle des années 1990, et d’une adolescence qui doit trouver sa voie dans une France de l’entre-deux, où les anciens ouvriers, marqués par le chômage, la désindustrialisation, et les souvenirs des hauts-fourneaux ne parviennent pas à montrer le chemin à leurs enfants, qui rêvent de « foutre le camp ». 

Au cours de quatre étés, sotués entre 1992 et 1998, on suit le parcours de quatre adolescents, Steph, Clem, Hacine et Anthony, sans perspectives, condamnés à vivre la vie étriquée de leurs parents, et qui tentent de tuer l’ennui à travers l’alcool et l’amour, sans savoir de quoi demain sera fait.

Le prix Renaudot, quant à lui, a été attribué à Valérie Manteau pour « Le sillon » (éd. Le Tripode), qui évoque la figure du journaliste et écrivain Hrant Dink, militant de la cause arménienne assassiné par un nationaliste turc. Elle ne figurait pas dans la liste des finalistes du prix.

 Les jurés du prix Renaudot ont en outre attribué un prix spécial à Philippe Lançon pour « Le lambeau », qui a déjà remporté le prix Femina.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles