5 bonnes raisons de regarder le documentaire «De Paris à Pittsburgh, lutte pour le climat» sur National Geographic

De jeunes militants participent à une marche pour le climat à Washington. [© National Geographic / Bloomberg Philanthropies / D.R]

Le documentaire «De Paris à Pittsburgh», à découvrir le 14 décembre sur National Geographic à 20h40, démontre la puissance des actions menées au sein de la société publique, mais aussi des entreprises, face à l’urgence climatique. CNEWS vous donne cinq bonnes raisons de regarder ce véritable plaidoyer écologique.

Rachel Brosnahan assure la voix-off de la version originale

Rachel qui ? Actrice principale de la série à succès «Mme Maisel, femme fabuleuse» (à voir sur Amazon Prime Video), mais aussi citoyenne engagée, Rachel Brosnahan a accepté de prêter sa voix et sa renommée pour donner de la visibilité à ce documentaire financé par la société du milliardaire Michael Bloomberg - qui est également envoyé spécial de l’ONU sur les villes et le climat - Bloomberg Philanthropies, et qui va être diffusé dans 172 pays à travers le monde.

«Le documentaire «De Paris à Pittsburgh, lutte pour le climat» met en lumière les communautés oubliées et les personnes qui sont directement affectées par le changement climatique dans notre pays (les États-Unis, ndlr)», explique la comédienne dans un communiqué. «Je suis fière d’apporter ma participation à ce film, et admire l’approche proactive de Bloomberg Philanthropies sur ce projet et cette problématique du climat. Nous avons besoin d’un changement significatif», ajoute-t-elle.

Un exposé documenté sur l’urgence climatique

Centré sur les initiatives prises en faveur du climat aux États-Unis principalement, le documentaire parvient à exposer de manière claire les conséquences, déjà visibles, des bouleversements climatiques observables à travers le monde et sur le sol américain, comme la multiplication des ouragans, la montée du niveau de la mer (et les problèmes que cela pose sur l’accès à l’eau potable dans certaines villes de Floride, par exemple), ou encore l’impact des changements météorologiques sur l’agriculture.

Il donne également la parole aux citoyens, aux scientifiques, aux industriels, ou encore aux élus, qui ont décidé de se mobiliser malgré les décisions prises par le gouvernement américain de ne pas honorer les engagements pris lors de la signature des accords de Paris sur le climat en 2015. Des témoignages qui démontrent une réelle prise de conscience à tous les niveaux de la société. Et ça, c’est rassurant !

Le rôle décisif de la société civile

L’histoire de Bill Peduto, maire de la ville de Pittsburgh, est une parfaite illustration de la volonté de la société civile de ne pas subir les décisions allant à l’encontre de l’évidence de l’urgence climatique. En juin 2017, Donald Trump, fraîchement élu président des États-Unis, annonçait son intention de quitter les accords de Paris sur le climat, précisant au passage avoir été élu pour représenter les citoyens de Pittsburgh, et non ceux de Paris (ce qui est déjà un non-sens, mais passons).

Quand les détails de cette déclaration lui parviennent aux oreilles, Bill Peduto en tombe de sa chaise. Ancien fleuron de l’acier et du charbon, Pittsburgh souhaite atteindre l’objectif de disposer d’une alimentation en énergie 100% renouvelable d’ici l’horizon 2035. Une ambition qui a trouvé un écho auprès des habitants de la ville. Et ailleurs. Partout, à travers le pays, nombreux sont les citoyens, entrepreneurs, politiques de tous bords, et autres activistes, prêts à agir pour le climat. Car tous en mesurent déjà l’impact quotidiennement, et tous sont conscients des problèmes à venir si aucunes mesures concrètes ne sont mises en place.

Des entreprises concernées prêtes à agir

L’autre point clef abordé dans le documentaire concerne l’engagement des entreprises et des industriels dans la lutte pour le climat. Qu’elles soient locales, ou internationales – comme Microsoft ou Facebook – de nombreuses sociétés ont entamé des efforts financiers et de réorganisation afin de révolutionner leur rapport aux énergies fossiles et s’approcher de l’objectif du 100% renouvelable. Les opportunités économiques sont colossales, notamment en termes de création d’emplois, dès à présent. Et à l’avenir.

«Peu importe de quelle manière vous prenez le problème, prendre des décisions qui s’inscrivent dans une logique de développement durable ne fera qu’aider le combat pour le climat. Des gens n’hésitent plus à mettre de côté leur sensibilité politique parce que la réalité ne leur laisse aucun autre choix. Certains lancent des entreprises durables, d’autres suivent des formations pour des emplois durables, comme dans l’éolienne», explique Katherine Oliver, productrice du documentaire et directrice du cabinet Bloomberg Philanthropies. «Ce sont des personnes qui ne sont pas figés dans les débats passés, ils prennent des initiatives face à une situation devenue évidente», précise-t-elle.

Une jeunesse déterminée à agir

Première concernée, et pourtant trop souvent tenue à l’écart des débats, la jeunesse a voix au chapitre dans ce documentaire. Jeunes militants de la cause écologique, étudiants, etc. tous expriment leur désir et leur volonté de voir les choses évoluer vers une société durable et écoresponsable. On y découvre par exemple Faith Lutat, une étudiante de l’État de l’Iowa ayant choisi de suivre une formation dans le secteur des énergies éoliennes. Une voie professionnelle lui permettant d’allier la sécurité de l’emploi avec son engagement en faveur des énergies renouvelables. De quoi donner de l’espoir quant à l’avenir des générations futures.

Vous aimerez aussi

A l’époque des faits qu’ils relatent, James Safechuck avait 10 ans et Wade Robson 7 ans.
Télévision «Michael Jackson était un prédateur sans pitié» selon Dan Reed, réalisateur de «Leaving Neverland»
70 personnes ont envoyé un signalement au CSA au sujet de «Leaving Neverland», avant même que le documentaire ne soit diffusé en France.
Scandale Documentaire sur Michael Jackson : le CSA a déjà reçu 70 saisines
Télévision Les deux hommes qui accusent Michael Jackson d'abus sexuels témoignent à nouveau

Ailleurs sur le web

Derniers articles