Yann Moix et les femmes de 50 ans : les comédiennes et journalistes répondent sur Twitter

L'actrice Marina Foïs fait partie des comédiennes et journalistes qui ont répondu à l'écrivain Yann Moix, après ses propos jugés sexistes sur les femmes de 50 ans. L'actrice Marina Foïs fait partie des comédiennes et journalistes qui ont répondu à l'écrivain Yann Moix, après ses propos jugés sexistes sur les femmes de 50 ans. [Anne-Christine POUJOULAT / AFP]

Dans le dernier numéro du magazine féminin Marie Claire, l'écrivain et chroniqueur Yann Moix s'est confié sur ses relations avec les femmes, déclarant être «incapable d'aimer» celles qui ont plus de 50 ans.

«Je vous dis la vérité. À 50 ans, je suis incapable d'aimer une femme de 50 ans (...) Je trouve ça trop vieux (...) Un corps de femme de 25 ans, c'est extraordinaire. Le corps d'une femme de 50 ans n'est pas extraordinaire du tout», avait notamment déclaré l'ancien chroniqueur de «On n'est pas couché» dans cette interview, expliquant n’être attiré que par les femmes asiatiques.

Des propos jugés sexistes par bon nombre de personnalités, notamment des femmes, comédiennes, journalistes ou chroniqueuses, qui n’ont pas tardé à lui répondre sur Twitter.

La chroniqueuses Enora Malagré a notamment dénoncé une «inélégance infinie» et une «misogynie» honteuse, avant de publier un autre tweet avec une photo de Julia Roberts, âgée de 51 ans.

La comédienne Amelle Chahbi a elle aussi choisi d’illustrer son tweet avec la photo d’une star glamour, en l’occurence ici l’actrice Halle Berry, 52 ans.

«Est-ce que Fanny Ardant voudrait de vous ?»

Sophie Fontanel a de son côté tweeté pour renvoyer vers une réponse plus complète, publiée sur le site du Nouvel Obs. «Je lis ces mots, et puis je les relis une vingtaine de fois. On est dimanche soir, j'ai un bon film à regarder (avec Cary Grant), mais vos propos me turlupinent, en quelque sorte. (…) Est-ce que la vérité, si faite de pensées malodorantes, doit-elle être partagée telle quelle, sans filtre, ou bien vaut-il mieux garder son caca pour soi ? Est-ce que Fanny Ardant voudrait de vous ? Est-ce que réduire la vie des femmes à leur jeunesse est digne de vous ?», lance-t-elle notamment dans sa tribune.

L'humoriste Anne Roumanoff a opté pour une réponse poétique dans sa chronique sur Europe 1 : «Une relation amoureuse, ce n'est pas seulement le physique, la fermeté des fesses, c’est cette connexion un peu magique entre deux âmes. Je vous souhaite de connaître un jour ce bonheur».

Valérie Damidot, quant à elle, n’a pas manqué de provoquer l’hilarité de ses abonnés en affirmant qu’elle ne voulait pas non plus du «micro kiki» de l’écrivain.

La comédienne Marina Foïs a également répondu avec humour à l’écrivain.

Valérie Trierweiler n'a quant à elle pas hésité à republier la Une de Charlie Hebdo la mettant en scène.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles