Les boissons chaudes réchauffent-elles vraiment ?

Un réflexe qui se révèle en fait contre-productif. [©SUPERSTOCK/SIPA]

Lorsque les températures chutent, on a tendance à consommer des boissons chaudes pour se réchauffer. Une méthode qui nous fait du bien à court terme, mais qui s’avère rapidement contre-productive. 

En effet, lorsque la boisson est absorbée, les récepteurs présents sur la langue alertent immédiatement le cerveau, qui va se charger d’ajuster la température interne du corps. L’organisme se met donc à transpirer, de manière à refroidir le corps, ce qui va à l’inverse de l’effet recherché.

A contrario, lorsque l’on choisit une boisson fraîche, le corps doit produire un effort pour maintenir sa température, ce qui le réchauffe naturellement.

Selon le même principe, les Bédouins vivant dans le désert ont l’habitude de boire du thé très chaud, car c’est un excellent moyen d’activer la transpiration et donc de faire baisser la température de leur corps.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles