Pourquoi claque-t-on des dents quand il fait froid ?

Le visage est la zone du corps la plus exposée au froid. [© DR]

Lorsqu’il fait très froid, on a tendance à claquer des dents. Un geste involontaire qui découle d’un réflexe de survie.

Quand sa température tend à passer sous son niveau normal (généralement 37 °C), le corps humain réagit en effet grâce à la «thermorégulation». Les nombreux récepteurs présents sur la peau signalent une menace (le froid) au cerveau.

Ce dernier active alors automatiquement plusieurs mécanismes, parmi lesquels la contraction des muscles, qui permet la création d’énergie sous forme de chaleur.

Ceux de la mâchoire sont notamment sollicités, sachant que le visage est la partie du corps la moins couverte et la plus exposée aux basses températures. C’est cette activité – incontrôlable – qui provoque le claquement de dents. Les grelottements interviennent selon le même principe.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles