Maître Gims explique les raisons de son changement de nom de scène

Maître Gims a décidé de changer de nom de scène. Maître Gims a décidé de changer de nom de scène. [FETHI BELAID / AFP]

Ne l'appelez plus «Maître Gims». La semaine dernière, alors qu'il venait de dévoiler le titre de son prochain album, «Ceinture noire partie 2 : Transcendance», l'artiste avait annoncé via Instagram qu'il faudrait désormais l'appeler autrement.

Il a en effet décidé de raccourcir son pseudonyme. «J'veux plus qu'on m'appelle 'Maître Gims'. GIMS suffit largement... Merci», peut-on lire sur le post.

 
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 

🥋

Une publication partagée par GIMS (@maitregims) le

Situations gênantes à l'étranger

Invité sur le plateau de «C à Vous» sur France 5 lundi 4 février, Gims a expliqué les raisons de cette décision. «Ca faisait un petit moment que ça me trottait. Ca commençait un peu à me saouler», a-t-il ainsi expliqué, précisant avoir choisi ce nom de scène quand il était plus jeune, en référence à l'univers des mangas.  Et d'ajouter : «C'était un délire de gamin».

Surtout, ce nom de scène lui a valu quelques quiproquo et situations gênantes à l'étranger : «dans certains pays, il y a des gens qui le prenaient vraiment au sérieux. T'es au restaurant, ils t'appellent maître, ils te ramènent un truc... Ca commençait vraiment à me déranger [...] On se rapprochait d'un truc divin bizarre, ça me dérangeait». «Gims c'est très bien», a-t-il conclu. 

L'interprête de «Bella» et «Sapés comme jamais» avait obtenu un disque de diamant avec son album Ceinture noire, vendu à plus de 600.000 exemplaires. Ce qui le place en deuxième position des albums les plus vendus en 2018, juste derrière «Mon pays c'est l'amour», l'album posthume de Johnny Hallyday. 

Le titre phare de l'album, «La Même», enregistré en duo avec Vianney, est pour sa part le titre le plus diffusé l'année dernière sur les radios françaises, avec quelque 75.000 passages à l'antenne.

Vous aimerez aussi

Justice Clip «pendez les blancs» : le rappeur Nick Conrad condamné à 5.000 euros d’amende avec sursis
NTM fera ses adieux à la scène à l'Accorhotel Arena, à Paris, les 22 et 23 novembre.
Musique NTM annonce sa fin, après deux ultimes concerts en novembre
Sam Smith dit s'assumer davantage désormais.
Musique Le chanteur Sam Smith se dit «non-binaire», ne se sentant ni femme ni homme

Ailleurs sur le web

Derniers articles