Une star du catch écolo et végan

Le quintuple champion de catch se fait souvent le porte-voix des injustices lors de ses combats. Le quintuple champion de catch se fait souvent le porte-voix des injustices lors de ses combats. [© VALERIE MACON / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP]

Il a la main leste... et verte. Si son job consiste à distribuer les coups, ou du moins à faire semblant, Daniel Bryan se bat aussi pour des causes nobles.

Cet Américain de 37 ans est en effet le premier catcheur écologiste et végétarien déclaré de l’Histoire. Icône de la WWE, principale fédération de cette discipline symbole du «sport-spectacle» aux Etats-Unis et de ses dérives, le quintuple champion se fait le porte-voix des injustices lors de ses combats.

Une ceinture de champion «eco-friendly»

Dernièrement, il a dénoncé, par exemple, la «société d’hyperconsommation qui détruit la planète et maltraite les animaux».

L’athlète s’est même récemment mis en scène en train de jeter la ceinture en cuir donnée aux champions et de la remplacer par une autre, écolo-compatible, en bois et chanvre. Pour des prises de catch... et de conscience ?

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles