Pourquoi parle-t-on d'objets de «pacotille» ?

Un terme qui vient du langage maritime espagnol.[© m. ralston/afp]

Lorsqu’un bien a peu de valeur, on parle parfois de «pacotille». Un terme apparu dans le courant du XVIIIe siècle, qui est dérivé de l’espagnol. 

La «pacotilla» (venant de «paca», qui signifie paquet) désignait à l’époque le baluchon que les matelots étaient autorisés à emporter à bord de leur navire, sans avoir à payer de taxe à l’armateur sur ce qui se trouvait à l’intérieur.

Il s’agissait souvent d’effets personnels et surtout de marchandises de petite taille et bon marché. Pendant le voyage, lors des esca­les, ces objets étaient souvent utilisés par les marins pour faire du troc ou du commerce dans des pays lointains, notamment dans les Amériques ou en Afrique.

Ainsi, il leur était possible d’obtenir des produits exotiques de luxe en échange de simples babioles. Par extension, «pacotille» a fini par prendre son sens actuel au XIXe siècle.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles