Pourquoi dit-on «être dans le coaltar» ?

Cette expression provient de l'association de deux mots anglais. Cette expression provient de l'association de deux mots anglais.[© Closon/ Isopix/ Sipa]

Lorsqu’une personne a du mal à se réveiller ou souffre d’un manque d’énergie, on peut dire qu’elle «est dans le coaltar».

Une expression qui tire son origine de l’association de deux mots anglais : l’un, «coal», signifie charbon, alors que le second, «tar», veut dire goudron. Au XIXe siècle, le mot «coaltar» faisait référence au goudron de houille, qui était utilisé pour faire fonctionner les chaudières des locomotives. Créée à partir du charbon, cette huile – à ne pas confondre avec le bitume – était présente en grande quantité dans les gares.

Les émanations qui s’en dégageaient, particulièrement toxiques, étaient respirées par les cheminots. Ces derniers avaient alors la tête qui tournait, voire devenaient hagards. Avec la fin des locomotives à vapeur, l’expression a quitté la sphère industrielle et s’est peu à peu étendue à tous les domaines.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles