D'où vient l'expression «en son for intérieur» ?

Une expression dont l'origine provient de l'Antiquité.[© don emmert/afp]

Lorsqu’une personne mène une réflexion qu’elle ne partage avec personne, on évoque parfois son «for intérieur». Une expression qui tire son origine de l’Antiquité romaine. 

Ce «for» dérive en effet du latin «forum», qui désignait à l’époque la place publique. Mais le peuple s’y rassemblant pour régler les affaires de la cité, ce terme faisait aussi référence à une juridiction. 

Ainsi, à partir du XVIIe siècle, le mot «for» a été repris pour désigner l’autorité spirituelle qu’exerçait l’Eglise sur les âmes de ses fidèles. Par extension, le «for intérieur» a désigné la responsabilité de chacun face à Dieu, puis plus largement le jugement de sa propre conscience.

A contrario, on parlait du «for extérieur» pour évoquer la responsabilité face à la justice civile. Cette dernière expression a depuis disparu, tandis que le «for intérieur» a totalement perdu sa dimension religieuse.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles