Fort Boyard 2019 : tout savoir sur la 30e édition qui démarre ce 22 juin

Père Fouras depuis 2003 après l’avoir déjà été de 1991 à 2001, Yann Le Gac sera de cette 30e édition[Julie Géant]

L'édition 2019 de Fort Boyard sera lancée le 22 juin sur France 2. Nouvelles épreuves, nouveaux personnages, nouveaux candidats, le point sur cette saison qui marque le trentième anniversaire du jeu.

Prônant l’esprit d’aventure et le dépassement de soi pour la bonne cause (les gains ont été reversés à 218 associations depuis la création du jeu soit une somme totale de 3 139 283 euros), Fort Boyard est devenu culte dans le monde entier : en 2019, ce sont d'ailleurs pas moins de 34 pays qui ont tourné leur version du jeu sur le Fort.  Le monument, construit entre 1841 et 1866, est devenu la propriété de la société de production Tilt (aujourd'hui ALP) en 1988. Comme chaque année le divertissement accueille de nouveaux personnages et de nouvelles épreuves.

Deux nouveaux personnages

Aux côtés des personnages récurrents tels que Passe-Partout, Passe-Muraille, Félindra, Les Maîtres du temps, Mister et Lady Boo, et plus récemment, Chef Willy, Blanche, Rouge, Mégagaf et les Enfants du Fort, de nouveaux personnages vont cette année faire leur entrée. Les Bodin’s (2018) et Francis Lalanne (2016 à 2018), ne seront en revanche pas dans les murs en 2019. D’autres avant eux ont disparu du jeu, la Sauvageonne (1996-1997), Jaba le Pirate (1995-2000) ou encore Passe-Temps, remercié par la production en 2009 après 10 saisons. Le Fort a aussi pleuré des disparitions, à l’instar de celle d’Yves Marchesseau alias la Boule 1994-2013) décédé en 2014.

Patrice Laffont et la machine à « voyager dans le temps »

« Personne n’avait plus de nouvelles du premier animateur de Fort Boyard depuis maintenant vingt ans. Mais il y a quelques semaines, le Père Fouras s’est lancé dans son grand ménage de printemps et l’a retrouvé sous une grande couche de poussière. Cette rencontre tombe à point nommé… Le Père Fouras a travaillé tout l’hiver sur une machine qui doit envoyer les candidats dans le passé et il va la lui confier. Lors de chaque émission, Patrice enverra donc nos candidats dans des épreuves mythiques qui ont marqué l’histoire du jeu ».

Magik (Magloire), le génie de la lampe… magique

« Une lampe magique s’est échouée au pied du Fort. Le Père Fouras, prenant son courage à deux mains, l’a frottée... et un génie s’en est échappé. Ce dernier a proposé au vieux sage d’exaucer un de ses vœux, et ce qu'il désire le plus au monde c’est qu’on protège ses précieuses clés. Magik a donc inventé une nouvelle épreuve maléfique qui vient du bout du monde : l’épreuve du Fakir. S’ils veulent s’emparer de la clé, les candidats devront marcher sur des clous et du verre pilé devant notre génie, qui ne quittera jamais son tapis volant ».

 

des épreuves inédites

650 épreuves ont été créées depuis le début de Fort Boyard. Aujourd’hui, 120 d’entre elles restent au catalogue des épreuves possibles «pour mettre les muscles et les nerfs dans tous leurs états aux célébrités venues défier le Fort» explique France 2.

Tandis que l’épreuve mythique des cylindres, prétexte à gros plans sur les poitrines des candidates, a été supprimée en 2018 après 25 ans d’existence, et que celle de l’Asile, dans le décor d'une salle capitonnée d'hôpital psychiatrique, avait soulevé une vague de protestation, cette année 2019 accueille de nouvelles cellules et épreuves extérieures inédites dont voici les règles.

Le temple maudit

Dans une cellule aux décors de temple aztèque, le candidat va devoir évoluer sur une corniche étroite pour récupérer la clé au bout de la cellule. Mais attention à la chute, car ses murs sont piégés.

L’hôtel

Dans cette cellule, le candidat va jouer le rôle du bagagiste du Grand Boyard Hôtel ! Le candidat devra apporter toutes les valises présentes à l’accueil de l’hôtel jusqu’à un ascenseur afin d’obtenir la clé. Le problème : passer à travers un tourniquet qui pourrait bien le faire chuter.

Le coton-tige aérien

Dans cette épreuve, le candidat se trouve sur une poutre à 20 mètres du sol. Aidé d’un coton-tige, il doit parvenir à déstabiliser et faire chuter Lady Boo de la poutre.

La course-poursuite

Dans cette épreuve, le candidat doit parvenir à récupérer la clé en haut d’un parcours d’obstacles accrochés à la façade du Fort. Mais attention, il doit y parvenir avant que Lady Boo ne le rattrape.

La cabine aquatique

Dans cette épreuve, le Père Fouras va poser une énigme à un candidat qui se trouve enfermé dans sa nouvelle cabine téléphonique. Le seul moyen pour le candidat d’entendre l’énigme est d’avoir l’oreille bien collée au combiné qui se trouve en bas de la cabine aquatique. La difficulté : au fur et à mesure, la cabine va se remplir d’eau.

Le roi du silence

Il y a très longtemps, sur le Fort, vivait un roi qui ne supportait pas le moindre bruit. Deux candidats vont rentrer dans la crypte où se trouve son tombeau. Pour récupérer la clé, ils devront réaliser trois actions en faisant le minimum de bruit.

Pour fêter les 30 ans du Fort, Fort Boyard a revisité deux épreuves cultes qui pourront désormais être jouées à deux : le saut de l’ange et la chaise instable.

Le double saut de l’ange

Dans cette épreuve, deux candidats doivent sauter à l’élastique ensemble dans le vide, puis se relever pour récupérer l’indice qui est accroché à l’élastique.

La double chaise instable

Dans cette épreuve, deux candidats vont évoluer de chaque côté d’une poutre avec une chaise. Cette poutre se situe à 20 mètres au-dessus du vide. Les candidats devront chacun emmener leur chaise face à un trapèze sur lequel sont suspendues deux moitiés de code. Une fois face au trapèze, ils devront monter sur la chaise et s’élancer dans le vide pour s’agripper au trapèze afin de récupérer leur moitié de code, et ainsi libérer l’indice.

Côté animateurs, olivier minne est toujours sur le pont

Olivier Minne aiguillera cette année encore les candidats. L’animateur qui en tant que « speaker » avait annoncé la toute première du jeu sans savoir qu’il en devrait l’animateur phare, en est à sa 17e édition, soit 165 émissions. Il devance Patrice Laffont et ses 10 éditions, et Jean-Pierre Castaldi (3 saisons).

Au cours des trente années d’existence, Fort Boyard a aussi parfois été animé par des duos. Marie Talon (1990), Sophie Davant (1990-1991), Valérie Pascal (1992), Cendrine Dominguez (1993-2002) ont ainsi accompagné Patrice Laffont; Sarah Lelouch (2003-2005) et Anne-Gaëlle Riccio (200-2009) ont été aux côtés d'Olivier Minne.

Les équipes du cru 2019

Onze équipes ont cette année tenté de récolter le plus grand nombre de boyards pour des associations.

Jeremstar, Candice Boisson, Sébastien Roch, Elsa Esnoult, Jérémy Raffin, et Candice Pascal pour la Fondation Tara Océan.

Biglo, Oli, McFly, Carlito, Camille Cerf et Audrey Pirault pour le Secours populaire.

Camille Lacourt, Bruno Guillon, Anne-Gaëlle Riccio, Elodie Gossuin, Laurent Maistret et Gérard Vivès pour Sourire à la vie.

Vaimalama Chaves, Sylvie Tellier, Nicole Ferroni, Lenni-Kim, Pierre-Jean Chalençon, Francis Lalanne pour Les Bonnes Fées.

Jean-Luc Lemoine, Enora Malagré, Laure Boulleau, Capucine Anav, Anaïs Grangerac, Thierry Samitier pour Le Rire Médecin.

Philippe Etchebest, Tibo Inshape, Alex Goude, Héloïse Martin, Érika Moulet, Carla Ginola pour Pompiers solidaires.

Romain Grosjean, Olivier Dion, Laurent Kérusoré, Caroline Ithurbide, Clémence Castel, Thomas Isle pour Enfance & Cancer.

Adil Rami, Maëva Coucke, Géraldine Lapalus, Marine Lorphelin, Benoît Dubois, Mourad Ameur, Moïse Santamaria pour Solidarités Femmes.

Valérie Damidot, Juan Arbelaez, Keen’v, Guillaume Pley, Anthony Colette, Terence Telle pour CéKeDuBonheur.

Jérémy Ferrari, Fabienne Carat, Yoann Riou, Karima Charni, Allison Pineau, Vincent Parisi pour Handicap 2000.

Cécile Duflot, Samuel Étienne (blessé lors du tournage), Maxime Guény, Vikash Dhorasoo, Julia Molkhou, Sandy Heribert pour Ofxam France.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles