D’où vient l’expression «avoir maille à partir» ?

Une expression qui provient d'une ancienne monnaie du Moyen Age.[superstock/sipa]

En cas de différend, parfois violent, avec une autre personne, on dit parfois qu’on «a maille à partir» avec elle. 

Une expression apparue dans le courant du XVIIe siècle, et qui tire ses origines des dilemmes liés au partage de l’argent au Moyen Age. A cette épo­que, la «maille» désignait en effet la plus petite pièce de monnaie en circulation, faite de bronze, qui valait la moitié d’un denier et le vingtième d’un sou.

Ainsi, quand deux personnes avaient «maille à départir», cela signifiait alors qu’elles devaient diviser la valeur de cette pièce en deux, ce qui reviendrait aujourd’hui à diviser un centime. Cette opération quasi impossible pouvait donc entraîner des conflits.

Le mot «départir», synonyme de partager, s’est ensuite transformé en «partir» au fil du temps, pour donner à l’expression sa forme actuelle.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles