Quelle est l'origine de l'expression «mener une vie de patachon» ?

Contrairement à ce qu'on pourrait croire, cette expression n'a rien à voir avec la fainéantise.

Alcool, tabac, boîtes de nuit… Lorsqu’une personne a une existence particulièrement mouvementée, on dit parfois qu’elle mène une «vie de patachon».

Une expression apparue dans le courant du XIXe siècle, qui renvoie à la mauvaise image de certains voyageurs. A l’époque, le «patachon» était en effet le conducteur ou une personne chargée de protéger la «patache», une grosse ­­diligence à deux roues, bon marché mais lente et très inconfortable.

Or, pendant leurs déplacements ­incessants, ces chauffeurs avaient coutume de mener une vie agitée, s’arrêtant dans toutes les tavernes qui étaient sur leurs routes pour s’adonner à l’ivresse, aux jeux et à la prostitution.

Ainsi, la réputation d’amateur de débauche des patachons a fini par inspirer une ­­expression entrée depuis dans le langage courant.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles