Pourquoi des pompons ornent-ils les bérets des marins ?

Les pompons sont apparus dans le courant du XIXe siècle. [© witt/sipa]

Particularité bien connue des uniformes de la marine nationale française, le pompon est apparu dans le courant du XIXe siècle. A l’époque, le béret, appelé bachi, était tricoté d’une seule pièce.

Lors de la confection, il restait bien souvent un seul fil de laine sur le sommet du chapeau. Créer un pompon était donc une façon de terminer l’ouvrage. Cette couleur rouge était en outre bien visible si le marin venait à tomber à la mer.

Enfin, cette houlette avait un autre avantage : protéger le crâne des marins, qui risquaient de se cogner dans les coursives étroites et basses de plafond des navires de guerre.

Aujourd’hui, les pompons sont ajoutés aux bachis a posteriori et répondent à des normes très précises. Le Commissariat de la marine impose en effet qu’il mesure 8 cm de diamètre et 25 mm de hauteur, pour un poids de 14,10 g.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles