Pourquoi parle-t-on de «plan américain» ?

Comme son nom l’indique, cette expression francophone tire son origine des Etats-Unis[© Rex Features/ Sipa]

Au cinéma, lorsqu’une personne est cadrée de la tête jusqu’à mi-cuisse, on parle de «plan américain», également appelé «plan 3/4».

Comme son nom l’indique, cette expression nous vient d’une habitude née aux Etats-Unis, notamment dans les westerns tournés à partir des années 1910. A l’époque, ce type de cadrage a commencé à être privilégié par les réalisateurs, au détriment de plans plus serrés, car ils pouvaient mettre en valeur les armes à feu portées à la ceinture.

L’attirail du parfait cow-boy était alors parfaitement visible. En Europe, ce cadrage a eu un grand succès et a donc été logiquement baptisé plan américain. Il s’est ensuite démocratisé à l’ensemble des registres cinématographiques, et est, encore aujourd’hui, largement utilisé pour intensifier une action, car il permet aussi de bien distinguer les gestes des acteurs.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles