Quelle est l'origine du terme «chômage» ?

Une expression qui fait référence aux fortes températures. [© p. huguen/afp]

Lorsqu’un salarié perd son emploi, on dit qu’il est au «chômage». Un terme dont l’origine remonte au Moyen Age.

Dès le XIIe siècle, le mot «chômer», tiré du latin «caumare», était en effet employé pour désigner un temps de pause que les hom­mes – et le bétail – prenaient en cas de forte chaleur.

Puis son sens s’est élargi progressivement pour faire référence à tous les types de repos, volontaires ou forcés (maladie y compris), ainsi qu’aux dimanches et aux jours fériés où les fidèles ne travaillaient pas et allaient à l’église. On disait alors qu’on «chômait un jour».

Ce n’est qu’à partir du XIXe siècle que le «chômage» a fini par prendre le sens social qu’on lui connaît, notamment après une grave crise économique en 1846-1847. Celle-ci a mis plusieurs milliers d’ouvriers sur le carreau, qui ont ensuite participé à la révolution de 1848 contre la monarchie de Juillet.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles