Le chanteur R.Kelly arrêté pour détournement de mineurs

Le chanteur est de nouveau accusé de détournement de mineurs et de pédopornographie. [KAMIL KRZACZYNSKI / AFP]

Le chanteur R Kelly a été arrêté ce jeudi 11 juillet à Chicago. Il est de nouveau accusé de détournement de mineurs et pédopornographie.

C'était un grand nom du hip hop des années 90. Mais depuis plus de 20 ans, le rappeur américain est aussi devenu un habitué des chroniques judiciaires. Depuis 1995, il est régulièrement mis en cause pour des affaires d'abus sexuels envers des jeunes filles mineures.

13 chefs d'inculpation

Ce jeudi 11 juillet, le rappeur américain a été arrêté dans la soirée à Chicago. Il est accusé par le gouvernement fédéral de l'Illinois de 13 chefs d'inculpation, dont pédopornographie et détournement de mineurs.

En février, le rappeur était déjà accusé de 11 chefs d'inculpation par l'Etat de l'Illinois, sur des faits datant de 1998 à 2010. Accusé d'agressions sexuelles par quatre femmes, il avait plaidé non coupable. Le rappeur était finalement ressorti libre après avoir payé 10% de sa caution fixée à 1 million d'euros, soit 100 000 euros.

En juin dernier, il était de nouveau devant la justice de Chicago pour répondre de 21 chefs d'accusations, dont cinq aggressions sexuelles sur des jeunes filles mineures, après que la justice a récupéré des vidéos compromettantes.

On ignore pour l'instant si le rappeur est inculpé des suites de ces accusations, ou sur la base de nouvelles charges.

Dans le documentaire «Surviving R Kelly» sorti en janvier 2019 aux Etats-Unis, de nombreuses femmes (chanteuses, fans ou choristes) prenaient la parole pour dénoncer les violences sexuelles qu'elles avaient subi. Le rappeur est notamment accusé d'avoir été le gourou d'une secte sexuelle, au sein de laquelle il gardait des jeunes filles contre leur volonté.

Selon le média américain CNN, le rappeur serait également accusé de trafic sexuel à New York et de tentative de corruption à Atlanta.

À suivre aussi

pédopornographie R.Kelly a plaidé non-coupable mais reste en prison
Ardennes Un commandant de la DGSI mis en examen pour viol et détention d'images pédopornographiques
faits-divers Argentine : le pédiatre d'un prestigieux hôpital arrêté pour détention de vidéos pédopornographiques

Ailleurs sur le web

Derniers articles