D’où vient l’expression «entrer en lice» ?

Une expression dont l'origine remonte à la chevalerie au Moyen Age.[© J.Soriano/AFP]

Lorsqu’une personne commence une activité, comme par exemple une compétition sportive ou une élection politique, on peut dire qu’elle «entre en lice». Une expression dont l’origine remonte au XIIe siècle, dans le domaine de la chevalerie.

Au Moyen Age, la lice, mot dérivé du francique «listia», était alors synonyme de «barrière». Ce terme servait à l’époque à désigner les barrières (souvent en bois) qui délimitaient l’espace dans lequel se déroulaient les tournois, à l’intérieur ou à proximité des châteaux. 

Avant de pouvoir s’affronter, les combattants devaient ainsi franchir cette palissade qui entourait le terrain des joutes. En «entrant en lice», ils intégraient donc officiellement le tournoi. 

Puis, dans le courant du XVIIe siècle, la locution a fini par prendre le sens plus figuré qu’on lui connaît aujourd’hui.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles