OCS se lance à la recherche du premier porno dans un documentaire

Brigitte Lahaie apporte son témoignage dans le documentaire «A la recherche du premier boulard».[© EmpreinteDigitale2019]

Le cinéma pornographique est plus ancien que certains pourraient le croire. Le documentaire «A la recherche du premier boulard» remonte le fil de l’histoire jusqu’aux origines du cinéma grivois afin de mieux comprendre son évolution.

En accès libre sur Internet, et représentant une industrie pesant 57 milliards de dollars (près de 52 milliards d’euros), la pornographie fait aujourd’hui partie intégrante du quotidien de manière plus ou moins explicite – que ce soit dans les publicités, les films, les séries, les clips – avec tous les problèmes que cela peut poser. Il n’en reste pas moins que ce cinéma – et les problèmes qui lui sont attribuées – ne datent pas d’hier. Le documentaire «A la recherche du premier boulard» s’entretient avec des représentants de la profession et plusieurs journalistes avec l’objectif de déterrer le premier film du genre, le «patient zéro», celui qui a précédé tous les autres.

L’enquête menée par Aurore Aubin et Denis Larzillère débute avec l’arrivée du premier film contenant des scènes explicites à la télévision, Caligula, en juillet 1985 sur Canal+. «Ça a été le premier test pour essayer de savoir si ça n’allait pas être interdit tout de suite. En juillet, pas de problème. Donc en août, ils décident de passer Exhibition, (…) un documentaire», explique Henri Gigoux, ancien programmateur des films pornographiques pour la chaîne cryptée à l’époque. «C’était pour beaucoup de gens la première fois qu’ils pouvaient regarder un film pornographique sans se sentir honteux», souligne Brigitte Lahaie, ancienne actrice de film X.

Si cette première diffusion à la télévision a largement participé à démocratiser la pornographie en la faisant entrer au cœur des foyers, elle ne représente qu’une infime partie de l’histoire de ce cinéma qui existe depuis plus d’un siècle, et s’est fait le témoin de l’évolution des mœurs, de l’évolution technologique, tout en influençant au passage le cinéma «classique». Un documentaire fascinant qui permet de se pencher sur le passé pour mieux comprendre les polémiques actuelles.

A la recherche du premier boulard, le 17 octobre à 22h15 sur OCS Géants.

À suivre aussi

Télévision Planète+ plonge dans la matière grise
Télévision «The Movies that made us» : Quatre monuments du cinéma des années 1980 revisités sur Netflix
Télévision Arte célèbre les 60 ans de la Motown avec un documentaire inédit consacré à Stevie Wonder

Ailleurs sur le web

Derniers articles