Hand : Nikola Karabatic réplique

Le handballeur Nicola Karabatic, encadré par sa compagne Géraldine Pillet et de l'un de ses avocats Mickaël Corbier.[Pascal Guyot / AFP]

Nikola Karabatic a été auditionné mercredi au tribunal correctionnel de Montpellier dans l'affaire du match présumé truqué. Le handballeur s'est dit "en colère".

 

Son audience était très attendue. Nikola Karabatic comparaissait mercredi, au tribunal correctionnel de Montpellier dans le cadre du procès du match présumé truqué Cesson-Montpellier du 12 mai 2012.

La star du handball français qui évolue au FC Barcelone s’est défendu face aux accusations d’escroquerie le concernant et a affirmé avoir été «très en colère» en apprenant que sa compagne entre autres, avait parié.

 

1.500 euros en question

Interrogé sur le retrait le 9 mai 2012 de 1 500 euros - correspondant à la somme mise en jeu -, le joueur a expliqué qu’il en avait besoin pour ses vacances à Ibiza avant les Jeux Olympiques.

La veille, sa compagne Géraldine Pillet l’avait défendu en confirmant qu’elle avait parié sans lui en avoir parlé. D’autres joueurs prévenus seront entendus dans ce procès qui doit durer deux semaines.

 

Vous aimerez aussi

Handball Nikola Karabatic opéré du pied et forfait pour le Mondial
Handball Le PSG veut se consoler avec le titre de champion de France
Handball Montpellier sacré champion d'Europe

Ailleurs sur le web

Derniers articles