Dakar 2016 : la course interrompue pour les motos

La Mini du Qatari Nasser Al-Attiyah lors de la 9e étape du Dakar, le 12 janvier 2016 à Belen [FRANCK FIFE / AFP] La Mini du Qatari Nasser Al-Attiyah lors de la 9e étape du Dakar, le 12 janvier 2016 à Belen [FRANCK FIFE / AFP]

La 9e étape du Dakar-2016 a été interrompue par les organisatuers pour les motos et raccourcie pour les autos en raison de la forte chaleur et de nombreuses difficultés de navigation rencontrées par les concurrents.

Des températures entre 37 et 40 degrés sont enregistrées sur le secteur chronométré. Aussi, pour les motos, la course a été interrompue au niveau du kilomètre 179 de la spéciale du jour, à l'exception d'une trentaine de deux roues qui avait déjà franchi ce point, ont-ils précisé.

 

Pour les voitures, la spéciale a été raccourcie et devait se terminer au niveau du même kilomètre 179. Les motos devaient initialement parcourir 436 kilomètres entre Belen et Fiambala, et les voitures 396 kilomètres autour de Belen, dont 285 chronométrés pour les deux catégories.

Après l'arrivée au bout de la spéciale de dix motos seulement, l'Australien Toby Price (KTM), en tête du classement général, a signé le meilleur temps en 3 h 55 min 51 sec. Mais les organisateurs pourraient décider d'arrêter les temps pour établir un classement au niveau du kilomètre 179, où Price détient également le meilleur chrono. Un temps forfaitaire serait alors attribué aux motards n'ayant pas atteint ce point.

 

Vous aimerez aussi

Emmanuel Macron, au côté du président sénégalais Macky Sall, salue la foule lors de sa visite à Dakar le 2 février 2018 [LUDOVIC MARIN / AFP]
Diplomatie Au Sénégal, Macron s'engage pour l'éducation et l'environnement
Dakar Sénégal : des groupes religieux accusent Rihanna d'être une Illuminati
Auto Sébastien Loeb : « Celui qui a gagné le Dakar a fait le moins de bêtises »

Ailleurs sur le web

Derniers articles