UE: une "initiative européenne de croissance" nécessaire et urgente, selon Michel Barnier

Les Européens doivent lancer de manière urgente une "initiative de croissance" qui viendrait s'ajouter au nouveau traité de discipline budgétaire, a déclaré mardi à Paris le commissaire européen au Marché intérieur Michel Barnier.[AFP/Archives]

Les Européens doivent lancer de manière urgente une "initiative de croissance" qui viendrait s'ajouter au nouveau traité de discipline budgétaire, a déclaré mardi à Paris le commissaire européen au Marché intérieur Michel Barnier.

Evoquant les "bonnes décisions" prises selon lui par les dirigeants européens face à la crise en matière de régulation, d'assainissement des finances publiques et de gouvernance collective, il a ajouté: "ça ne suffit pas".

"Le moment est urgent d'une initiative européenne de croissance", a affirmé l'ex-ministre français à des journalistes, en marge d'un colloque sur l'Europe.

"On a les éléments, il faut les mettre ensemble et il faut de la volonté politique", a-t-il ajouté, citant notamment des "project bonds", des emprunts mutualisés des Etats européens pour financer des "investissements d'avenir" qui peuvent, selon lui, être mis en place rapidement, peut-être "avant une année".

Le candidat socialiste à la présidentielle en France, François Hollande, s'est engagé à renégocier le traité de discipline budgétaire signé la semaine dernière par 25 Etats de l'Union européenne pour y ajouter un volet en faveur de la croissance.

"La croissance ne se décrète pas, ce n'est pas un traité qui décrète la croissance", a estimé Michel Barnier, jugeant que le pacte budgétaire était "un élément clé de la confiance, des Européens entre eux et des autres régions du monde dans l'Europe".

"Donc je recommanderais de faire très attention", a-t-il lancé.

Mais "ça n'interdit pas d'ajouter à ce traité quelque chose de plus", "c'est juste d'ajouter à ce traité (...) cette initiative de croissance, il y a urgence économique et politique à le faire", a-t-il ajouté.

Vous aimerez aussi

A Bailleul, dans le Nord, le 9 janvier 2019. Selon l'Insee, la demande intérieure a contribué à hauteur de 0,3 point de PIB à la croissance du premier trimestre [Philippe HUGUEN / AFP/Archives]
Croissance L'économie française a démarré l'année 2019 sur un rythme modéré
Économie L'Insee revoit légèrement à la hausse la croissance 2018 à 1,6%
L'Insee publiera mercredi sa première estimation de la croissance française en 2018, attendue en nette baisse par rapport au chiffre de 2017 [THOMAS SAMSON / AFP/Archives]
Économie La croissance freine à 1,5% en 2018

Ailleurs sur le web

Derniers articles