Le Japon et le Canada sur la voie du libre-échange

Le Japon et le Canada sont formellement convenus dimanche à Tokyo de lancer des négociations pour la signature d'un traité bilatéral de libre-échange, une première entre le Japon et un autre Etat membre du G8.[AFP]

Le Japon et le Canada sont formellement convenus dimanche à Tokyo de lancer des négociations pour la signature d'un traité bilatéral de libre-échange, une première entre le Japon et un autre Etat membre du G8.

L'initiative a été annoncée par le Premier ministre japonais Yoshihiko Noda et son homologue canadien Stephen Harper à l'issue d'un entretien entre les deux hommes dans la capitale nippone.

"C'est une étape véritablement historique qui favorisera la création d'emplois et la croissance dans nos deux pays", a déclaré Stephen Harper lors d'une conférence de presse.

Le Japon était le 5e partenaire commercial du Canada en 2010 et le Canada le 18e partenaire du Japon, avec des échanges commerciaux de 22,6 milliards de dollars US (17 milliards d'euros).

Une étude conjointe sur les opportunités d'un tel accord conclut à la forte complémentarité des deux économies.

"Le Canada est doté de riches ressources énergétiques et d'autres ressources naturelles alors que le Japon est un grand importateur de ces ressources et a développé des technologies de pointe dans le stockage de l'énergie et les énergies propres", indique le document.

La dépendance énergétique du Japon s'est aggravée après le séisme et le tsunami du 11 mars 2011 qui ont entraîné l'arrêt de ses réacteurs nucléaires.

Tokyo devrait par ailleurs plaider pour l'élimination des taxes canadiennes à l'importation (6,1%) sur les automobiles japonaises. Le Canada devrait de son côté s'assurer l'ouverture du marché japonais à son industrie agroalimentaire.

Le Japon a signé des accords de libre-échange avec une dizaine de pays. Il devrait ouvrir des négociations avec l'Union européenne cette année.

Stephen Harper devait se rendre dans les régions du nord-est du Japon touchées par la catastrophe du 11 mars avant de s'envoler pour Séoul où il participera lundi et mardi à un sommet international sur la sécurité nucléaire.

Vous aimerez aussi

Le poste-frontière de Nassib, entre la Syrie et la Jordanie, le 14 août 2018 [Andrei BORODULIN / AFP/Archives]
Commerce Syrie-Jordanie : réouverture du principal point de passage, fermé depuis 3 ans
La directrice du Fonds monétaire international (FMI) Christine Lagarde lors d'une conférence à Bali, où FMI et Banque mondiale tiennent leur réunion annuelle [SONNY TUMBELAKA / AFP]
Commerce Le FMI appelle à une «désescalade» des tensions commerciales
Le vice-président américain Mike Pence devant le Hudson Institute, un cercle de réflexion conservateur de Washington, le 4 octobre 2018. [Jim WATSON / AFP]
Commerce La Chine juge «ridicules» les accusations d'ingérence du vice-président américain

Ailleurs sur le web

Derniers articles