73% des Français prêts à travailler plus

Plus de sept Français sur dix (73%) sont prêts à travailler plus pour sauver leur emploi, mais à condition de gagner plus, selon un sondage Opinion Way pour les éditions Tissot, publié lundi.[AFP/Archives]

Plus de sept Français sur dix (73%) sont prêts à travailler plus pour sauver leur emploi, mais à condition de gagner plus, selon un sondage Opinion Way pour les éditions Tissot, publié lundi.

En revanche, 68% d'entre eux ne sont pas prêts à travailler plus pour la même rémunération, ni à remettre en question leur RTT ou nombre de congés payés, nuance cette étude.

En cas de menace sur leur emploi, 73% des personnes interrogées se disent prêtes à "augmenter son temps de travail et augmenter sa rémunération". 26% sont d'un avis contraire.

Par ailleurs, face aux risques de perte d'emploi, 82% des Français se disent prêts à "se former" et 75% à "changer de poste dans leur entreprise".

"L'aménagement de la répartition du temps de travail" est également une solution acceptable pour 70% des personnes interrogées, contre 46% plutôt favorables à des "périodes de chômage partiel".

Le sondage évoque des salariés "pessimistes" sur l'avenir de l'emploi. Pour plus d'un Français sur deux (57%), son entreprise va "plutôt réduire ses effectifs dans les deux ans à venir", secteur public et privé confondus.

Pourtant, pour 60% d'entre eux, leur emploi n'est "probablement ou certainement pas" menacé.

Interrogés sur les effets de la présidentielle sur leur emploi, 66% d'entre eux pensent qu'elle n'aura pas "d'impact sur leur emploi".

Ce sondage a été réalisé par internet entre le 15 et le 17 février auprès d'un échantillon de 1.145 salariés, lui-même issu d'un échantillon de 3.090 personnes, représentatif de la population française, selon la méthode des quotas.

À suivre aussi

célébration Quelle est l'origine de l’Assomption ?
Le taux de chômage a reculé de 0,2 point au deuxième trimestre pour s'établir à 8,5% de la population active en France entière (hors Mayotte), poursuivant sa tendance à la baisse [Aurore MESENGE / AFP/Archives]
Emploi Le taux de chômage poursuit sa baisse en pente douce
Le taux de chômage a légèrement reculé au deuxième trimestre en France.
Emploi Le taux de chômage au 2e trimestre en recul de 0,2 point à 8,5%

Ailleurs sur le web

Derniers articles