Les progrès de l'économie mondiale demeurent "très fragiles"

Les récents progrès de l'économie mondiale sont "très fragiles", a estimé mardi Naoyuki Shinohara, directeur adjoint du Fonds monétaire international (FMI), mettant en garde contre une "nouvelle escalade de la crise dans la zone euro".[AFP/archives]

Les récents progrès de l'économie mondiale sont "très fragiles", a estimé mardi Naoyuki Shinohara, directeur adjoint du Fonds monétaire international (FMI), mettant en garde contre une "nouvelle escalade de la crise dans la zone euro".

"Les indicateurs économiques de l'an dernier ont montré un recul important de l'économie mondiale, mais des signes encourageants ont émergé ces dernières semaines et les indicateurs financiers se sont stabilisés ou ont commencé à s'améliorer (...) non seulement en Europe mais aussi aux Etats-Unis", a-t-il déclaré lors d'un discours à Bangkok.

Le responsable a salué le dernier plan de sauvetage de la Grèce par l'Union européenne. Mais "il n'y a pas de place pour l'autosatisfaction. Beaucoup plus doit être fait pour stimuler la croissance".

"Les récents progrès sont toujours très fragiles (...). Les risques sont toujours très importants", a-t-il ajouté. "La préoccupation la plus immédiate est une nouvelle escalade de la crise de la zone euro".

Dans de nombreux pays du monde, la dette publique est toujours à des niveaux record, limitant la possibilité d'incitations fiscales, et le chômage est également important, a encore relevé Shinohara.

"Nous sommes sur un chemin très étroit vers la reprise de l'économie et le risque de dérapage est très élevé".

Il a par ailleurs appelé les pays développés à mettre en place des "réformes structurelles pour réparer les dommages causés par la crise", et ceux en développement à rester vigilants en cas de "débordements" dont il estime le risque "limité".

Vous aimerez aussi

Économie Venezuela : inflation de 1.000.000% d'ici fin 2018
Le ministre argentin de l'Economie Nicolas Dujovne (G) et la directrice du FMI Christine Lagarde lors d'une conférence de presse au sommet du G20 à Buenos Aires le 21 juillet 2018 [Agustin MARCARIAN / AFP]
Économie G20 Finances : les Etats-Unis inflexibles, le bras de fer commercial perdure
FMI : prévisions de croissance 2018-2019 [AFP / AFP]
Économie Le conflit commercial menace «à court terme» la croissance mondiale selon le FMI

Ailleurs sur le web

Derniers articles