NYSE Euronext regroupe la compensation des dérivés à Londres

L'opérateur boursier transatlantique NYSE Euronext a annoncé mercredi que toutes ses activités de compensation pour les produits dérivés seront regroupées à Londres, ce qui le conduit à cesser sa collaboration avec LCH Clearnet sur ce segment, notamment à Paris.[AFP/Archives]

L'opérateur boursier transatlantique NYSE Euronext a annoncé mercredi que toutes ses activités de compensation pour les produits dérivés seront regroupées à Londres, ce qui le conduit à cesser sa collaboration avec LCH Clearnet sur ce segment, notamment à Paris.

Les chambres de compensation assurent une fonction centrale pour les marchés réglementés et de plus en plus importante sur les marchés de gré à gré puisqu'elles assurent la sécurité des opérations entre vendeurs et acheteurs, jouant en dernier ressort le rôle de fonds de garantie.

La compensation de tous les produits dérivés échangés à Amsterdam, Bruxelles, Lisbonne et Paris, actuellement assurée par LCH Clearnet à Paris, sera transférée vers une nouvelle structure à Londres au plus tôt au premier trimestre 2014, selon un communiqué.

Cette nouvelle entité, RCH (Recognised Clearing House) nécessitera un investissement de 85 millions de dollars d'investissement durant les deux prochaines années, indique NYSE Euronext.

Dans un premier temps, à partir de l'été 2013, RCH accueillera la compensation des échanges effectués sur NYSE Liffe, filiale dédiée aux dérivés à Londres, ainsi que quelques activités actuellement confiés à LCH Clearnet.

Jusqu'à présent, NYSE Euronext fonctionnait avec NYSE Liffe Clearing, destinée à intégrer la compensation pour les produits dérivés sur sa plate-forme Liffe à Londres, tout en laissant les activités de garantie et de gestion des défaillances à LCH Clearnet.

Ce regroupement à Londres doit notamment permettre des économies de coûts pour les opérateurs de marché, selon NYSE Euronext.

L'opérateur précise qu'aucun changement n'aura lieu dans les négociations de produits dérivés, qui continueront d'être réalisés par le groupe sur ses quatre marchés continentaux européens.

Par ailleurs, concernant la compensation des échanges au comptant, NYSE Euronext compte négocier un nouvel accord de long terme avec LCH Clearnet, l'actuel contrat prenant fin en décembre 2013, afin de préserver et renforcer le rôle de Paris dans ce secteur.

NYSE Euronext, dont le projet de fusion avec l'allemand Deutsche Börse a récemment échoué, est actuellement actionnaire à hauteur de 9,1% dans LCH. Clearnet, dont le groupe boursier britannique London Stock Exchange (LSE) va prendre le contrôle.

Vous aimerez aussi

Un Saoudien observe l'indice Tadawul All-Shares Index (Tasi) à Ryad, le 14 décembre 2016. [FAYEZ NURELDINE / AFP/Archives]
Arabie Saoudite La Bourse de Ryad plonge de 7% et efface tous ses gains de 2018
Les cours des actions sont affichés dans une société de placement à Pékin, le 11 octobre 2018 [Nicolas ASFOURI / AFP]
Économie Les Bourses mondiales vacillent et Trump accentue la pression sur la Fed
Politique Brésil : la bourse bondit de 6% après le très bon score de Bolsonaro

Ailleurs sur le web

Derniers articles