Le Portugal sera encore en récession en 2012

L'économie du Portugal, sous assistance financière, devrait se contracter de 3,4% cette année et stagner en 2013 ce qui pourrait contraindre le gouvernement à prendre des mesures d'austérité supplémentaires, a estimé jeudi la Banque du Portugal.[AFP/Archives]

L'économie du Portugal, sous assistance financière, devrait se contracter de 3,4% cette année et stagner en 2013, ce qui pourrait contraindre le gouvernement à prendre des mesures d'austérité supplémentaires, a estimé jeudi la Banque du Portugal.

La Banque du Portugal (BdP) prévoit dans son bulletin économique de printemps "une contraction très significative de l'activité économique en 2012 (-3,4%), suivi d'une stagnation en 2013", alors qu'elle évoquait une reprise de la croissance dès l'année prochaine.

La Banque du Portugal estimait, dans des précédentes prévisions, que l'économie reculerait de 3,1% en 2011 avant une légère reprise de 0,3% en 2013. De son côté le gouvernement table sur un recul de 3,3% cette année, après une contraction de 1,6% en 2011.

Face aux nouvelles prévisions, "l'adoption de mesures additionnelles (d'austérité) pourrait être nécessaire", a estimé la BdP.

La Banque a expliqué avoir révisé ses estimations en raison notamment d'une "réduction de la demande interne" qui ne sera que "partiellement compensée par une croissance robuste des exportations de biens et services".

Les exportations, considérées comme le véritable moteur de l'économie portugaise, ne devraient toutefois progresser cette année que de 2,7%, alors qu'elles avaient augmenté de 7,4% en 2011.

Troisième pays de la zone euro à obtenir une assistance financière internationale, le Portugal a reçu de l'UE et du FMI en mai 2011 un prêt de 78 milliards d'euros.

Vous aimerez aussi

L'agence de notation Moody's a dégradé la note de l'Italie, s'inquiétant d'une stabilisation et non d'une diminution de la dette publique au cours des prochaines années [EMMANUEL DUNAND / AFP/Archives]
Europe Moody's dégrade la note de l'Italie, s'inquiète de la dette
Le déficit serait notamment dû à l'élargissement de ses missions qui n'a pas été suffisamment compensé par l'Etat.
déficit L'ENA au bord de la faillite ?
Fait divers Bretagne : un adolescent séquestré, dénudé et brûlé à la cigarette pour la dette de drogue d'un ami

Ailleurs sur le web

Derniers articles