Bond de la consommation aux Etats-Unis

La consommation des ménages aux Etats-Unis a bondi en février, sous l'effet principalement de la hausse des prix de l'essence, tandis que les revenus étaient à la traîne, selon des chiffres publiés par le gouvernement vendredi.[AFP/Getty Images]

La consommation des ménages aux Etats-Unis a bondi en février, sous l'effet principalement de la hausse des prix de l'essence, tandis que les revenus étaient à la traîne, selon des chiffres publiés par le gouvernement vendredi.

Les dépenses ont augmenté de 0,8%, et de 0,5% en tenant compte de l'inflation, soit la plus forte hausse depuis l'été 2011, a indiqué le département du Commerce.

Les revenus ont progressé plus lentement. Sans tenir compte de l'inflation, le revenu disponible a avancé de 0,2% après avoir stagné en janvier. En tenant compte de l'inflation, il a en fait baissé pour la troisième fois en quatre mois, de 0,1%.

Le mois de février a été marqué par une forte hausse des prix de l'énergie et en particulier de l'essence, sujet de fort mécontentement dans l'opinion publique à sept mois d'une élection présidentielle et d'élections législatives.

Pour faire face, les ménages ont délaissé l'épargne. Ils ont mis de côté seulement 3,7% de leurs revenus du mois, la part la plus faible depuis août 2009.

L'amélioration du marché du travail, qui a permis une chute du chômage à 8,3% en février contre 9,1% en août, peut expliquer en partie cette propension à dépenser plus. Mais elle n'a donné qu'un faible coup de pouce aux revenus.

Vous aimerez aussi

Le ministre italien de l'Economie et des Finances Giovanni Tria (g) et le commissaire aux Affaires européennes, Pierre Moscovici, le 18 octobre 2018 à Rome [Alberto PIZZOLI / AFP/Archives]
Économie Budget de l'Italie : semaine sous tension, Bruxelles réclame des réponses
Conso Comment faire des économies sur sa facture d'électricité ?
Économie Bitcoin, Ether, Ripple, Litecoin... les 10 cryptomonnaies à connaître

Ailleurs sur le web

Derniers articles