Réduction du déficit public français à 5,2% en 2011

La France a réduit son déficit public davantage que prévu en 2011, en le ramenant de 7,1% du PIB en 2010 à 5,2%, mais la dette publique a continué d'augmenter, davantage qu'attendu, atteignant le niveau record de 85,8% du PIB (contre 84,9% prévu), a annoncé vendredi l'Insee.[AFP]

La France a réduit son déficit public davantage que prévu en 2011, en le ramenant de 7,1% du PIB en 2010 à 5,2%, mais la dette publique a continué d'augmenter, davantage qu'attendu, atteignant le niveau record de 85,8% du PIB (contre 84,9% prévu), a annoncé vendredi l'Insee.

Selon l'Institut national de la statistique et des études économiques, les prélèvements obligatoires (impôts, taxes, cotisations...) grimpent à 43,8% du PIB, soit un peu plus que prévu, mais les dépenses publiques baissent davantage qu'escompté, à 55,9% du PIB.

Vous aimerez aussi

Fiscalité Rafales : la France a effacé la dette fiscale d'un proche du Premier ministre indien
L'agence de notation Moody's a dégradé la note de l'Italie, s'inquiétant d'une stabilisation et non d'une diminution de la dette publique au cours des prochaines années [EMMANUEL DUNAND / AFP/Archives]
Europe Moody's dégrade la note de l'Italie, s'inquiète de la dette
Le déficit serait notamment dû à l'élargissement de ses missions qui n'a pas été suffisamment compensé par l'Etat.
déficit L'ENA au bord de la faillite ?

Ailleurs sur le web

Derniers articles