Coty veut racheter Avon pour 10 Mds de dollars

Le parfumeur américain Coty a annoncé lundi son intention de racheter le groupe de cosmétiques en difficultés Avon pour quelque dix milliards de dollars, une offre que ce dernier a aussitôt rejetée, la jugeant "insuffisante".[AFP/Getty Images/Archives]

Le parfumeur américain Coty a annoncé lundi son intention de racheter le groupe de cosmétiques en difficultés Avon pour quelque dix milliards de dollars, une offre que ce dernier a aussitôt rejetée, la jugeant "insuffisante".

Le parfumeur américain, fondé en 1904 par le Français François Coty, offre 23,25 dollars par action, soit une prime d'environ 27% par rapport au cours de bourse d'Avon des trois derniers mois. Il a précisé qu'il ne s'agissait pas d'une offre hostile.

Notre objectif est d'engager des discussions avec Avon et un processus de +due diligence+ (vérifications sur l'entreprise) de telle manière qu'Avon et nous puissions déterminer s'il y a une base pour une transaction", a indiqué dans un communiqué le PDG de Coty, Bart Becht, nommé en novembre dernier à la tête du parfumeur américain, propriété de la famille Reimann.

Dans une lettre adressée au comité exécutif d'Avon, M. Becht précise les bénéfices à attendre d'une telle opération, soulignant que Coty est prêt à relever son offre pour permettre la naissance d'un "leader mondial" dans le domaine de l'industrie des cosmétiques, si les vérifications opérées dans le cadre du processus de "due diligence" le justifient.

L'offre de Coty est "nettement inférieure à ce que le Conseil d'administration considère comme la valeur d'une marque aussi emblématique", a pour sa part estimé Avon dans un communiqué.

Le conseil d'administration (CA) d'Avon a précisé avoir "étudié avec attention (l'offre) manifestée par Coty", largement identique à celle d'il y a moins de deux semaines.

A l'époque, le CA avait conclu, et pense toujours, que "ces signes d'intérêt de Coty sont opportunistes et pas dans le meilleur intérêt des actionnaires d'Avon", justifie le communiqué de l'entreprise de cosmétiques.

Coty a en effet révélé, en lançant son offre publique lundi, avoir approché Avon en privé une première fois le 7 mars puis le 19 mars avec des offres de rachat. C'est parce que le CA d'Avon a repoussé sa troisième offre vendredi que Coty a décidé de rendre sa démarche publique.

En réaction à la pression des actionnaires, Avon est actuellement à la recherche d'un nouveau directeur général pour remplacer l'actuelle dirigeante, Andrea Jung, alors que l'action du groupe a chuté ces derniers mois et que ses derniers résultats ont été très décevants.

"Avon est focalisé sur sa recherche d'un nouveau dirigeant et sur la réalisation de ce que l'entreprise pense être de fortes perspectives de long terme", poursuit le groupe dans son communiqué.

Il ajoute que l'offre de Coty "n'est pas réelle". Les "signes d'intérêt démontrés par Coty sont sans engagement de sa part et soumis à de nombreuses conditions comme le fait de réunir un financement, d'étudier les comptes et de négocier un accord définitif", note encore Avon.

Coty n'est pas coté en Bourse. Il détient un important portefeuille de marques de parfums et de produits de beauté (Adidas, Calvin Klein, Cerruti, Esprit, Pierre Cardin, Rimmel...). Il produit notamment des parfums pour de nombreuses célébrités du monde du spectacle, comme Kate Moss, Kylie Minogue, Céline Dion ou Beyoncé.

Les produits de beauté Avon, créés en 1886, comprennent la marque Avon mondialement connue, mais aussi des marques de produits pour la maison. Le groupe revendique un chiffre d'affaires annuel de plus de 11 milliards de dollars dans plus d'une centaine de pays, par le biais de 6,4 millions de représentantes indépendantes.

Vous aimerez aussi

Le Chine : le boom des cosmétiques pour hommes
tendance Chine : le boom des cosmétiques pour hommes
Conso L'application Yuka fonctionne désormais avec les cosmétiques
arnaque Une marque de cosmétiques utilise frauduleusement l'image de Brigitte Macron

Ailleurs sur le web

Derniers articles